79EME GRAND PRIX DE LA NATION : Le cheval « CR7 » de Mamadou Alou Kouma s’adjuge le drapeau de la victoire

117

La Fédération malienne des sports équestres a organisé le jeudi 15 juin dernier, au champ hippique de Bamako, la 79ème édition du Grand Prix de la Nation, la plus grande course des chevaux du Mali. Au terme des épreuves, le cheval CR7 de Mamadou Alou Kouma de l’écurie Chelsea a remporté le drapeau de la victoire en surpassant ses adversaires dans l’épreuve des cracks sur une distance de 3 600 mètres.

La cérémonie était présidée par Dr Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre, Chef du gouvernement, en présence de Mossa Ag Attaher, ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, Redouwane Ag Mohamed Ali, ministre Commissaire à la sécurité alimentaire, Mohamed Haïdara, président de la Fédération malienne des sports équestres, Fasséry Doumbia, Président Directeur général du PMU-Mali, ainsi que plusieurs responsables sportifs du pays.

Cette 79ème édition du Grand Prix de la Nation a regroupé 49 chevaux venant de différentes écuries du champ hippique de Bamako et des ligues régionales.

Les chevaux étaient repartis en quatre (4) courses : deux courses des demi-cracks sur une distance de 2 400 mètres, une course des supers-cracks sur une distance de 2 000 mètres et enfin une course des cracks, réservée aux meilleurs chevaux locaux sur une distance de 3 600 mètres.

Avant le départ des chevaux sur la piste, le président de la Fédération malienne des sports équestres s’est dit très heureux de recevoir le Premier ministre et les membres du gouvernement pour célébrer cette 79ème édition du Grand Prix de la Nation. « Aujourd’hui, il est plus que jamais temps que l’Etat s’investisse dans le financement de notre association. Elle ne saurait vivre si son développement devait se reposer sur l’organisation de grand prix particuliers. Nous avons besoin de développer nos infrastructures et approfondir notre collaboration avec la Société royale d’encouragement du cheval (SOREC) du Maroc qui ne demande qu’à nous aider. Je voudrais aussi remercier les présidents de ligues et leurs membres qui ont bataillé dur pour maintenir les compétitions sans percevoir la moindre subvention de la part de la fédération cette année », a-t-il expliqué.

Pour sa part, ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne, a précisé que le Grand Prix de la Nation est une fête du cheval dédiée à la République, un moment de communion pour les passionnés des sports hippiques et équestres. « C’est également une occasion de faire le bilan des écuries et de récompenser les meilleurs jockeys à l’issue d’une saison équestre intense. Mais surtout, c’est un moment privilégié pour apprécier le talent et le savoir-faire de notre sport hippique et équestre. Les chevaux ont toujours été des partenaires fidèles de l’homme, des compagnons qui ont joué un rôle essentiel dans le rayonnement de nos empires et royaumes, contribuant à l’expansion de nos civilisations sur de vastes territoires, participant aux conquêtes et aux résistances », a-t-il laissé entendre, avant d’exhorter le PMU-Mali à poursuivre et à intensifier son soutien à la Fédération malienne des sports équestres à travers des investissements importants et contribuer ainsi à faire de l’hippisme un sport de masse et pratique populaire. A l’issue des différentes interventions, ce sont les chevaux alignés dans les épreuves des demi-cracks qui ont entamé la partie sur une distance de 2 400 mètres. La première course de cette épreuve a été remportée par le cheval Koumalim de Malamine Kouma, suivi du cheval Konini de Fanta Diarra et la troisième place est revenue au cheval Bainé d’Adjaratou Sanogo. Quant à la deuxième course réservée aux demi-cracks, elle a été remportée par le cheval Hamawiya de Cheicknè Simpara, suivi du cheval Douga Massa Koro de Bamba Fofana et la troisième place pour le cheval Pointe Noire d’Aly Guissé.

Pour la course des super-cracks sur une distance de 2 000 mètres, c’est le cheval Sani de la ligue de Nioro qui a occupé la première place, suivi du cheval Drapeau Mali de Cheick N’Bord et la troisième place pour le cheval Golden Euro d’Alima N’Diaye.

La course tant attendue de la soirée, les cracks, sur une distance de 3 600 mètres, a été remportée par CR7 de Mamadou Alou Kouma de l’écurie Chelsea, suivi du cheval Ba Néné II de Cheick Tidiane Kéita et la troisième place est revenue au cheval Star Boy de Mouctar Kouma.                                                                        Mahamadou Traoré

Madoufing N’Diaye offre un cheval blanc au Colonel Assimi Goïta et à Dr Choguel Kokala Maïga

u cours de la cérémonie, Alou N’Diaye, l’un des fils du promoteur de l’écurie  »Chelsea » Madoufing N’Diaye, a profité de ce Grand prix de la Nation pour offrir au nom de son père, un cheval blanc au Président de la Transition, SE le Colonel Assimi Goïta pour ses efforts à la recherche de la souveraineté nationale. En plus du président de la Transition, il a également offert deux chevaux au Premier ministre, Dr Choguel Kokalla Maïga, et au ministre de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne pour les efforts dans l’édification du pays.                    Mahamadou Traoré

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite