2e EDITION DU CONCOURS DE MAITRISE DU MOUVEMENT OLYMPIQUE : Les élèves s’expriment sur les valeurs olympiques : respect, excellence et amitié

11

Dans le cadre du Programme éducatif aux valeurs olympiques (Pévo), l’Académie nationale olympique du Mali (Ano-Mali) à travers le Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) a organisé du 13 au 23 novembre dernier, à l’école « le Progrès » la deuxième édition du « Concours de maîtrise du mouvement olympique » entre les élèves de cinq (5) écoles du district de Bamako. Ce concours a été une opportunité aux élèves de s’exprimer sur les valeurs olympiques.

La finale s’est déroulée en présence de Tidiane Niambélé, directeur de cabinet du président du Cnosm, Mme Konaté Néné Touré, directrice de l’Académie nationale olympique du Mali, Adama Mariko, directeur exécutif du Cnosm, Mariétou Kéïta dite Tatou, directrice du Centre Olympafrica de Banankabougou, ainsi que plusieurs responsables sportifs. Cette 2e édition du concours de maîtrise du mouvement olympique a regroupé les élèves des écoles le Progrès, Mamadou Togo, Base C, Kalan Yiriwa so, Mamadou Konaté. Ils se sont confrontés dans les épreuves comme le dessin sur les valeurs olympiques, art oratoire sur les valeurs olympiques et la poésie sur les valeurs olympiques.

A l’issue du concours, l’école « Le Progrès » a remporté la première place en poésie et l’art oratoire, respectivement par Battéré Mohamed Berthé et Kadidia Cissé. L’école de Base C surclasse ses adversaires dans l’épreuve du dessin avec Nougou dite Oumou Traoré, suivi de Lamine Haidara de l’école Mamadou Togo. Quant à la deuxième place de la poésie, elle est revenue à l’école Mamadou Togo à travers Fatou Gueye.

Au terme du concours, Tidiane M. Niambélé, a précisé que ce concours vise à promouvoir les principes fondamentaux de l’olympisme. « Les lieux d’éducation telle que l’école favorise le développement social et moral des jeunes afin qu’ils puissent prendre soient d’eux-mêmes et des autres et apporter de contribution positive à la société. Les approches visant à préparer les enfants et les jeunes à la vie par l’enseignement des valeurs olympiques qui sont le respect, l’excellence et l’amitié. Des expériences éducations physiques et d’activités physiques peuvent soutenir une éducation fondée sur les valeurs si elles encouragent la responsabilité morale et sociale, les comportements sociables et le respect des autres », a-t-il expliqué. 

Il a également ajouté que le concours a non seulement célébré l’esprit olympique, mais a aussi montré l’importance de l’éducation et de la créativité dans l’épanouissement des jeunes esprits. « L’olympisme est une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit. Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple, la responsabilité sociale et le respect des principes éthiques fondamentaux universels », a-t-il conclu.                                  Mahamadou Traoré

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite