ELAN DE SOLIDARITE EN FAVEUR DES COUCHES DEFAVORISEES : Moov Africa Malitel offre des dons d’une valeur de 200 millions FCFA !

13

Fidèle à sa tradition, Moov Africa Malitel, sous la conduite éclairée de son directeur général Abdelaziz Biddine, ne cesse de faire parler son cœur pour les Maliens. Dans le cadre de la 27e édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion dont le parrain est Ibrahim Kontao, l’entreprise citoyenne a fait un important don de vivres (riz, mil, sucre, lait, huile), d’équipements médicaux aux structures sanitaires, d’équipements agricoles aux femmes maraichères. Sans oublier des salles de classes et des forages offerts à des communautés. Le tout pour un coût global de 200 millions de F CFA. Un geste fortement apprécié par les autorités de la Transition puisque ces dons contribueront à soulager les souffrances de plusieurs couches défavorisées et d’améliorer les plateaux techniques dans certaines localités. Les bénéficiaires ont reçu leur don lors d’une cérémonie, tenue le mercredi 16 novembre dernier, en présence de plusieurs personnalités dont deux membres du gouvernement.

‘opérateur historique de téléphonie au Mali, Moov Africa Malitel vient de respecter la tradition avec l’organisation d’une journée de solidarité en faveur des couches défavorisées. Cette activité purement humanitaire s’inscrit dans le cadre de la 27e édition du Mois de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, instituée depuis 2001 au Mali.

La remise de cet important don a fait l’objet d’une cérémonie, dans l’après-midi du mercredi 16 novembre, dans les locaux de la direction technique de Moov Africa Malitel à l’ACI 2000. L’événement a vu la présence de plusieurs personnalités dont deux membres du gouvernement ; à savoir : Harouna Mamadou Toureh, ministre de la Communication, de l’Economie numérique et de la Modernisation de l’administration et l’imam Oumarou Diarra, ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement Social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés.

Etaient également présents, le représentant de l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, le président du conseil d’administration de Moov Africa Malitel, Hamza Cissé, le directeur général de Moov Africa Malitel, Abdelaziz Biddine, le parrain du Mois de la solidarité, Ibrahim Kontao, le président du Haut conseil islamique du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara. Sans oublier le président du Comité national olympique et sportif du Mali (Cnosm) Habib Sissoko, l’un des partenaires privilégiés de Moov Africa Malitel.

Les dons offerts sont composés d’équipements sanitaires pour deux centres de santé communautaire, des kits scolaires pour les enfants, de papiers brailles et matelas pour l’Umav, d’appareils auditifs et d’ordinateurs pour les sourds-muets, des tricycles pour la Fédération des handicapés. Ce n’est pas tout. Trente ordinateurs ont été offerts pour équiper deux salles informatiques dans deux lycées avec des connexions Internet haut débit gratuite, la construction de trois salles de classes au niveau de l’Ecole fondamentale de Goubadabo, des plateformes multifonctionnelles pour la fabrication de savon dans le cadre du projet d’autonomisation des femmes. Sans oublier des motopompes, des forages et des vivres (riz, mil, sucre, lait, huile) pour plusieurs associations d’accueil et d’aide à l’enfance comme la pouponnière. Le coût global de l’ensemble de ces dons est estimé à 200 millions de nos francs.  « Quand on arrive au Mali, on est frappé tout de suite par l’élan de générosité des Maliens et par leur sens aigu du partage. Au fil du temps, on découvre que ces valeurs constituent le socle du vivre ensemble de la société malienne. Le Mois de la solidarité auquel nous avons l’honneur de prendre part aux côtés de l’Etat malien, nous renvoie à ces valeurs et aux qualités exceptionnelles que nous avons découvertes ici au Mali tout au long de notre mission à la tête de Sotelma-SA. Les qualités exceptionnelles ont pour noms : patriotisme, dévouement, détermination face aux multiples défis quotidiens, solidarité légendaire et respect de l’autre quel que soit son statut social », a souligné le patron de l’entreprise citoyenne, Abdelaziz Biddine.

Avant d’ajouter : « Dans notre monde d’aujourd’hui en proie à de multiples crises, il y a des gens qui n’ont pas assez à manger, des gens à qui, il manque un toit, des gens qui ne peuvent accéder à l’éducation faute de classes ou qui ne peuvent accéder à des soins médicaux faute de structures sanitaires. Partout sur la planète, y compris au Mali, ces gens ont besoin de notre solidarité agissante. Nous osons espérer que cette modeste contribution de Moov Africa Malitel aidera des personnes malades à bénéficier d’un meilleur confort de soin, des élèves, à acquérir un savoir pointu et des orphelins, à bénéficier de plus de chaleur et d’humanité. Pour cette participation, Moov Africa Malitel réaffirme son statut d’entreprise citoyenne, sa disponibilité et sa proximité avec le peuple malien en cette fête de la solidarité et du vivre ensemble. Dans cet élan de solidarité, nous ambitionnons de participer au soulagement des besoins des populations maliennes ».

L’occasion était bonne pour Abdelaziz Biddine de réitérer, au nom du groupe Maroc Télécom, de Moov Africa Malitel et de tout le personnel, « son ferme engagement à contribuer à l’émergence d’un Mali nouveau uni et solidaire à la pointe des technologies de l’information et de la communication ». Puisque selon lui, « le crédo de Moov Africa Malitel, c’est de toujours innover pour offrir au peuple malien des services de télécommunications de très bonne qualité et à des coûts abordables ».

Prenant la parole, le représentant du maire de la Commune IV, Abdallah Yattara a salué la belle initiative de Moov Africa Malitel de venir en aide à certaines couches défavorisées en ce Mois de la solidarité. Selon lui, ces dons contribueront à soulager des populations, qui en ont besoin. Ce qui s’inscrit en droite ligne dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté en Commune IV du district de Bamako.

« Moov Africa Malitel a bien compris en initiant une telle journée de solidarité. Il s’agira de distribuer une partie de ses bénéfices à ceux qui souffrent, qui n’ont pas les moyens pour vivre, qui ont des difficultés à se faire soigner. Voilà pourquoi, nous saluons cette initiative. Au nom du conseil communal, nous remercions la direction générale de Moov Africa Malitel pour ce geste combien salutaire », a salué Abdallah Yattara.

Le maire de Niantasso, Boling Dembélé, dira que ces dons permettront à soulager les souffrances des populations bénéficiaires et à améliorer les plateaux techniques de sa localité. « Cette action humanitaire est une première dans les annales de Niantasso. C’est le lieu pour nous de remercier la direction générale et l’ensemble du personnel de Moov Africa Malitel pour cette marque de confiance envers les populations de Niantasso », a souligné Boling Dembélé. Avant de formuler d’autres doléances ; à savoir : la construction d’un centre de santé, le manque d’ambulance, la couverture au réseau de téléphonie mobile…

Le ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Oumarou Diarra, était visiblement très heureux de participer à cette journée de solidarité de Moov Africa Malitel. Il a exprimé la gratitude du gouvernement malien à l’endroit de l’opérateur historique de téléphonie. Avant d’inciter d’autres entreprises à emboiter les pas de Moov Africa Malitel. « La solidarité est une action de tous les jours. Cela pour le bonheur et l’honneur des couches défavorisées », a déclaré le ministre Oumarou Diarra.

L’un des temps forts de cette cérémonie aura été la remise symbolique des dons aux bénéficiaires avant la photo de famille pour immortaliser l’événement.

                                                                                  El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite