- Publicité-

LES LEADERS DU « CŒUR POUR LA NATION » FACE A LA PRESSE : « Les Maliens doivent se parler, se refaire confiance »

43

Le paysage des organisations de la société civile vient d’avoir un nouveau-né. Il s’agit de « Le cœur pour la nation ». Pour les initiateurs de ce projet, l’objectif est d’amener la population en général et la jeunesse en particulier à prendre conscience qu’elles doivent s’impliquer et jouer pleinement leur rôle afin de contribuer à la réconciliation nationale, à la mise en œuvre des réformes nécessaires pour la stabilisation et le développement du pays.

La conférence de presse, tenue au Mémorial Modibo Kéita, a réuni un nombre important de membres de ce regroupement. Il s’agit du secrétaire exécutif, Alioune Guèye, du chef de Mission Macky Ba. Et d’autres personnalités comme le président du Conseil national de la jeunesse du Mali, Souleymane Satigui Sidibé.

Dans une déclaration liminaire lue par le secrétaire exécutif, il ressort que cette Plateforme a été portée sur les fonts baptismaux en mai 2019 par les fils et les filles du Mali dans le but de mobiliser toutes les sensibilités, de créer l’espoir au sein de la population et de stimuler notre génération à la réflexion et surtout à l’action sur le sort inquiétant de notre pays.

Aujourd’hui, le constat général, selon lui, est que le Malien doute, et de lui-même et de l’avenir du Mali, au premier rang la jeunesse qui se trouve bien exposée. « Désormais le dialogue devient nécessaire, voire indispensable. Les Maliens doivent se parler, se refaire confiance. Il est impératif de réinventer un Mali nouveau avec un nouveau type de Malien imbibé de nos valeurs sociétales, maîtrisant sérieusement nos traditions et comprenant parfaitement le nouveau monde. L’atteinte de ce dessein bien noble a amené des groupes de citoyens maliens, de l’intérieur comme de l’extérieur, de tous bords confondus (opposition-majorité-société civile et syndicats), de tout âge, à se retrouver autour de notre bien commun, le Mali », a déclaré le secrétaire exécutif.

De toute façon, les membres de cette Plateforme travailleront, à les en croire, à rassembler les Maliens autour de l’idéal « Mali en tant que Nation » ; à mobiliser les populations et particulièrement la nouvelle génération à participer activement à la vie de la nation, à briser les clivages politiques et claniques afin de sauvegarder l’unité du pays tout en amenant la génération à jouer pleinement son rôle.

Le rétablissement de la confiance entre les Maliens à travers l’instauration d’un dialogue social fécond et le renforcement de l’éducation citoyenne, civique et patriotique des Maliennes et Maliens afin de façonner le citoyen modèle du Mali sont également des objectifs visés.

Les organisateurs de cette rencontre ont insisté sur le caractère apolitique de leur regroupement.

K. Théra

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite