ENQUETES DE LA FIBA SUR LES HARCELEMENTS SEXUELS : L’arbitraire suspension provisoire du président de la FMBB !

45

Les amoureux de la balle au panier attendent avec impatience l’issue des enquêtes indépendantes de la Fiba dans cette affaire. En attendant, la surprise dans ces enquêtes est la suspension à titre provisoire du président de la Fédération malienne de basket-ball, Harouna Boubacar Maïga. Malgré son caractère conservatoire, cette sanction malencontreuse et injustifiée, a poussé les milliers d’amoureux de la balle au panier à se poser bien de questions. A savoir :

– Qui sont les interlocuteurs des enquêteurs de la Fiba au Mali ?

– Quelles sont les intentions cachées de ces interlocuteurs ?

– Cette affaire n’est-elle pas devenue une aubaine pour un règlement de compte ?

– Il est important et même obligatoire que la Fiba envoie une délégation au Mali pour continuer ses enquêtes. Ce qui lui donnera des résultats probants et évitera de sanctionner des innocents.

Seuls les interlocuteurs tapis dans l’ombre pourront répondre à ces questionnements.

En attendant, il est important que la Fiba qui a le souci constant de faire la promotion de la discipline, se rappelle que le basket-ball malien avec un palmarès flatteur, pourrait redescendre dans le tréfonds à cause de la mise à l’écart (injustifiée) du patron de la FMBB. Il est bon de préciser que le président Harouna Boubacar Maïga n’est pas accusé dans cette affaire, bien au contraire.

Il est temps pour la Fiba de communiquer sur les noms des réels interlocuteurs dans le cadre de ces enquêtes, dont les conclusions sont très attendues par les amoureux du basket malien. Ils réclament justice pour les filles victimes de harcèlement sexuel.

                                                                                                                                                    Oumar Baba Traoré

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite