PRIX AFRICAIN POUR LE DEVELOPPEMENT (PADEV) KIGALI 2021: Mme Koumaré Mariam Simaga primée par le Prix « Femme Battante en Afrique » !

50

Mme Koumaré Mariam Simaga communément appelée « Gakou » vient d’être honorée par le Prix Africain pour le Développement (Padev) en lui décernant le Prix de la Femme Battante en Afrique lors de la traditionnelle soirée de distinctions, le 27 septembre dernier, à Kigali au Rwanda. Elle a été distinguée dans la catégorie « Prix Africain du Mérite et de l’Excellence ». La directrice générale Adjointe du Groupe « Simaga » et responsable de la Société « Somandine-Sarl »  a dédié cette distinction à son époux, Abdine Koumaré, à l’ensemble du peuple malien et à toute sa famille.  Ce grand rendez-vous des leaders et des bâtisseurs de l’Afrique fut un véritable succès.  

a y est ! Les rideaux de la 16ème édition du Prix Africain pour le Développement (Padev) sont tombés, lundi 27 septembre dernier, à Kigali, au Rwanda par la traditionnelle cérémonie des distinctions aux hommes et aux femmes, qui œuvrent pour le développement de leur pays et en Afrique. C’est Marriott Hôtel qui a servi de cadre à cette prestigieuse soirée de remise en présence des autorités politiques et administratives du Rwanda. Il s’agissait de récompenser des leaders et des bâtisseurs de l’Afrique dont les œuvres dans leurs secteurs d’activités respectifs constituent, selon les organisateurs, des modèles de contribution au développement et qui impactent positivement leurs pays et partant l’Afrique.

Comme lors des précédentes éditions, plusieurs grandes figures de la scène politique, économique, sociale et culturelle évoluant dans différents domaines d’activités ont été distinguées par les organisateurs dans diverses catégories. Cette année encore, le Mali était à l’honneur à travers la directrice générale adjointe du Groupe « Simaga » et Responsable de la Société «Somandine-Sarl» Mme Koumaré Mariam Simaga dite Gakou. Elle a été distinguée dans la catégorie « Prix Africain du Mérite et de l’Excellence » en recevant le « Prix de la Femme Battante en Afrique ».

C’est avec beaucoup de joie et de fierté que notre compatriote, Mariam Simaga Gakou, a reçu son Trophée des mains du vice-président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Dr Cheick Tidiane Gadio, en présence du président de la Fondation 225 et président du Comité d’organisation du Padev Kigali 2021, Koffi Kwadio.

Pour la circonstance, Mme Mariam Amadou Simaga était accompagnée par son époux, l’Honorable Abdine Koumaré (Membre du Conseil national de la Transition) à qui elle dédie cette distinction.

« C’est vraiment un sentiment de joie et de fierté en recevant ce Prix. Je suis très ravie du choix porté par ma personne pour recevoir cette distinction très importante pour moi. Je dédie ce Prix d’abord à mon époux, à l’ensemble du peuple malien, à toute ma famille, à toute mon équipe. 

En recevant le Prix Africain du Mérite et l’Excellence, il s’agira pour moi de persévérer davantage pour mériter d’autres prix. C’est pour vous dire que je dois serrer la ceinture. Je sais que nous avons fait beaucoup de choses pour le développement de notre pays, mais, beaucoup restent aussi à faire. Le Mali a besoin aujourd’hui de tous les fils.

Je prends l’engagement de faire de mon mieux pour ce beau pays. Pour cela, je suis prête à tout, quand il s’agit du Mali ». Telles sont les premières impressions de Mme Koumaré Mariam Simaga, invitant les Maliennes et les Maliens à se donner la main pour sortir le Mali de cette crise.

En tout cas, Mme Koumaré Gakou Simaga de Ségou est une femme résolument engagée dans l’essor de son pays, entrepreneuse dynamique, attachée aux valeurs de promotion de paix….

En d’autres termes, Gakou Simaga est tout simplement l’incarnation du Leadership féminin au Mali !

« En tant que tel, Mme Koumaré Mariam Simaga, suivant délibération du jury du Prix Padev, vous avez été distinguée dans la catégorie Prix Africain du Mérite et de l’Excellence. En effet, vous êtes une des exceptions féminines qui ose bousculer la hiérarchie des affaires au Mali, un pays où les mentalités sont moins favorables à la junte féminine dans certains domaines d’activités », selon les organisateurs du Padev. Le choix de Mme Koumaré Mariam Amadou Simaga n’est pas fortuit puisqu’elle est réputée être une brave femme et un exemple dans le domaine de l’entreprenariat féminin au Mali, voire en Afrique.

« C’est au sein de l’entreprise familiale, le Groupe Simaga, qui a fondé sa réputation dans le domaine du transport. Vous en êtes d’ailleurs la directrice générale adjointe.  Connue pour votre acharnement au travail, vous créez la société Somandine-Sarl, qui excelle, elle aussi, dans les domaines de fournitures de mobiliers et matériels bureautiques, la commercialisation de groupe électronique et le BTP.

Ce sont plusieurs milliers d’emplois qui sont créés à travers vos initiatives. Et cette distinction est la reconnaissance africaine de l’ensemble de vos actions en faveur du développement », précisera Koffi Kouadio pour justifier le choix de notre compatriote.

Notons que le Prix Africain de Développement (Padev) est une initiative de la Fondation 225, en partenariat avec le Rwanda Convention Bureau (RCB). Il s’agit d’œuvrer à l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme valeurs cardinales de la société africaine.

Des organisations de la société civile de 12 pays africains dont la Fondation 225 ont créé, en 2006 à Abidjan, le Prix Africain de Développement.

Et depuis, cette distinction est décernée à des personnalités qui constituent des modèles et dont les œuvres impactent positivement leur pays, voire l’Afrique. Ce mérite, selon l’un des responsables de la Fondation 225, est également reconnu à toutes les personnalités qui œuvrent à la construction d’Etats africains démocratiques et de paix.

Le Padev est une distinction qui concerne également tous ceux qui œuvrent à la construction d’Etats Africains démocratiques et de paix.

L’édition 2021 s’est déroulée du 24 au 27 septembre à travers une série d’activités, notamment un forum sur le modèle de développement afin que les participants puissent partager leurs expériences. Sans oublier une rencontre de haut niveau entre les meilleurs acteurs du développement du continent.

Ce fut tout simplement une ambiance multiculturelle et professionnelle. 

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite