PRIX ORANGE DU LIVRE EN AFRIQUE 2020 : Le roman « Jeu de dames » du Malien Paul-Marie Traoré parmi les six finalistes

243

La Fondation Orange a dévoilé, le 5 mars dernier, la liste des six (6) finalistes pour le Prix Orange du Livre en Afrique 2020. Parmi les ouvrages nominés, figure le roman « Jeu de Dames » de l’écrivain malien Paul-Marie Traoré édité chez les Editions Tombouctou.

Afin d’accompagner les pays dans leur développement y compris culturel, notamment dans la promotion des talents littéraires africains et l’édition locale, la Fondation Orange, en partenariat avec l’Institut Français, a lancé en octobre 2019 le prix Orange du Livre en Afrique qui récompense un roman écrit en langue française par un écrivain africain et publié par une maison d’édition basée sur le continent africain. Après la première édition remportée en 2019 par la Camerounaise Djaïli Amadou Amal, avec son roman « Munyal, les larmes de la patience » (Proximité, Cameroun), le Prix Orange du Livre en Afrique revient cette année avec la 2e édition dont la liste des six finalistes a été révélée le jeudi 5 mars dernier. Parmi les ouvrages nominés, on retrouve « Jeu de Dames » de l’écrivain malien Paul-Marie Traoré publié par les Editions Tombouctou du Mali. « En apprenant la nouvelle de ma nomination, j’ai été animé par une grande joie, mais une joie retenue car c’est le grand gagnant qui pourra éclater sa joie et j’espère bien que ce serait moi. Cependant, c’est une grande fierté pour moi d’être nominé pour ce prix africain », nous confie Paul-Marie Traoré.

Le Malien a été nominé aux côtés des Marocains Abdellah Baïda avec « Testament d’un livre » (Editions Marsam) et Youssouf Amine Elalamy avec « C’est beau, la guerre » (Editions Le Fennec), de la Sénégalaise Ndèye Fatou Fall Dieng avec « Ces moments-là » (L’Harmattan Sénégal), de l’Algérien Mostefa Harkat avec « Le retour au Moyen Age » (Editions AFAQ), et du Tunisien Ahmed Mahfoudh avec « Les jalousies de la rue Andalouse » (Arabesques éditions). L’un de ces auteurs sera désigné, le 4 juin prochain, lauréat de l’édition 2020 du prix Orange du Livre en Afrique. Il recevra une dotation de 10 000 euros soit environ six millions cinq cent mille (6 500 000) Fcfa et bénéficiera d’une campagne de promotion de son livre. Aussi, les six auteurs finalistes et leurs éditeurs devraient être présents au Salon du Livre de Paris, initialement prévu du 20 au 23 mars 2020, pour présenter leurs ouvrages, au sein de quatre conférences organisées sur le stand « Les Afriques » proposé par l’association ELLA (Espace des littératures et du livre africain et Afro-descendants). Mais cette rencontre a été annulée pour cause de coronavirus.

A noter que pour cette 2e édition, 38 romans issus de 14 pays différents ont été envoyés. La sélection des six romans finalistes a été réalisée par six comités de lecture basés en Tunisie, au Sénégal, en Guinée, au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Mali.

          Youssouf KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite