LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE : Un recueil de poèmes en hommage aux soldats

137

Le recueil de poèmes intitulé « Poèmes à un jeune soldat inconnu » édité par les éditions Cauris Livres a officiellement été lancé vendredi dernier à la Bibliothèque nationale. Ce projet en hommage aux soldats tombés au combat a vu la participation   d’une dizaine de pays à travers le monde.

Ils sont écrivains, ingénieurs, hommes de droit, enseignants, étudiants … (hommes et femmes) issus de plusieurs pays à travers le monde à répondre à l’appel à contribution de Cauris Livres et ses partenaires, (la Fondation Orange Mali et Imprim Services) pour la réalisation de cet ouvrage collectif. Leur contribution n’a donc pas été vaine car le livre a vu le jour et est désormais disponible à la maison d’édition et il est gratuit. La cérémonie de lancement s’est tenue le vendredi 24 janvier dernier à la Bibliothèque nationale du Mali, en présence de plusieurs contributeurs et des personnalités politiques et du monde de la culture.

« Chers contributeurs, chers poètes, vos voix se sont levées, nombreuses, pour répondre à l’appel de Cauris Livres en couvrant d’étoiles de gloires les tombes des soldats fauchés au printemps de leur vie. Votre parole qui se découvre au fil des pages, raconte la douleur humaine, distille la compassion et invite à la gratitude… » peut-on lire sur la préface de l’ouvrage de 120 pages contenant environ 80 poèmes. Les contributeurs littéraires à la réalisation de cet ouvrage collectif sont issus de plusieurs pays : Mali, Algérie, Mauritanie, Etats-Unis, RD Congo, Cote d’Ivoire, Chine, France et Cameroun.

« Cette initiative est une manière pour Cauris Livres de partager la douleur des familles des victimes. Ces soldats tombés sur le champ de bataille pour la défense de la patrie. Le livre est gratuit et toute personne intéressée peut passer à notre maison d’édition pour récupérer un exemplaire », nous explique Boubacar Sissoko, responsable chargé de développement du partenariat à Cauris Livres.

L’un des contributeurs, Sirafily Diango, Professeur de lettres au lycée Massa Makan Diabaté, a déjà écrit une trilogie théâtrale dans ce sens-là. Il estime que ce projet d’écriture est une initiative à saluer car il a permis à tous ses participants de rendre un vibrant hommage aux soldats tombés sur le champ de bataille, d’exprimer leur douleur et d’apporter leur contribution à la résolution de la crise que traverse notre pays et tous les pays du Sahel. 

Connu pour son apport inconstatable à la promotion de la littérature au Mali, l’Association des jeunes esprits de la littérature malienne (Jelma) a également participé à ce recueil de poèmes à travers cinq (5) de ses membres dont Sitan Koné qui a précisé lors du lancement que le Jelma apporte ainsi son soutien aux FAMAs à travers cette contribution à textes.    

  Youssouf KONE  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite