Formation artistique : Côté cour et Grigri Pixel imaginent le futur

86

L’Association culturelle Côté Cour organise en partenariat avec son homologue  d’Espagne de Grigri Projects, un atelier de formation artistique et intervention urbaine dénommée Grigri Pixel à l’endroit des artistes et opérateurs culturels maliens. Cet atelier d’environ deux semaines souhaite fournir des outils intellectuels aux participants afin pouvoir faire face aux aléas de la vie professionnelle artistique.

S’il y’a une période qui a laissé des séquelles au secteur culturel, c’est bien celle de la pandémie à coronavirus pendant laquelle, les artistes et opérateurs culturels ont connu une traversée du désert. De cette situation, les acteurs culturels, en sont sortis avertis tant cette période oisive à négativement marqué le secteur. Afin  donc de faire face aux aléas de la vie professionnelle artistique, l’Association Côté Cour en partenariat avec son homologue d’Espagne  Grigri Protects ont démarré le 13 octobre dernier au siège de Côté Cour un atelier de formation à l’endroit des artistes maliens.

Ce programme de formation dénommé Grigri Pixel est soutenu par la coopération d’Espagne et l’ambassade d’Espagne au Mali. La formation demeurée le 12 octobre dernier se poursuit jusqu’au 22 octobre prochain. La cérémonie d’ouverture de l’atelier s’est déroulée en présence de l’ambassadeur d’Espagne au Mali et plusieurs opérateurs culturels maliens.

  Le nom de programme qui s’inspire du grigri, cet objet magique et protecteur fréquemment utilisé au Mali, regroupe 15 artistes maliens de Bamako, Bla et de Diéga.  Ils sont artistes comédiens, médiateurs culturels, plasticiens, photographes, architectes, designers, marionnettistes et conteurs. « Grigri Pixel est un programme de formation artistique et culturel démarré en 2016 et nous avons eu à faire des formations à Madrid en Espagne et à Dakar au Sénégal. Le but de cette formation est de créer des grigri collectifs à travers des interactions urbaines afin de matérialiser les chances que nous avons dans le domaine culturel.» nous explique Sosana Moliner, coordinatrice de Grigri Projects.    

Cette formation s’inspire des ateliers de Grigri organisés à Madrid en Espagne et consistera aussi à construire une maison du futur à en croire Mama Koné, la directrice de Côté Cour : « Si l’on prend par exemple la période difficile du Covid-19 où les artistes ont vraiment été éprouvés suite à l’absence d’activités culturelles, on se demande que faut-il comme alternative pour pallier au manque à gagner ?  C’est donc pour préparer ces artistes à faire face à l’imprévu et de pouvoir s’en sortir facilement à travers des idées et des projets d’alternatifs à toute situation. Des pièces de théâtre seront également créées afin nous rapprocher des futurs possibles pour la ville de Bamako » ajout-elle ajouté.

Son excellence, l’ambassadeur d’Espagne au Mali, Jose Hornero estime que c’est un honneur d’accompagner ce programme de formation qui contribuera sans doute à renforcer la capacité des artistes maliens : « L’Espagne accompagne des structures pour le développement de la culture aussi en Espagne qu’en Afrique. Nous trouvons que Bamako est l’une des villes les plus intéressantes pour réaliser ces genres d’initiatives que l’ambassade ne manque pas d’accompagner.»

Nous piaffons d’impatience de voir la Maison du futur lors de la restitution de la formation prévue 22 octobre à Coté Cour.

Youssouf  KONE                                      

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite