- Publicité-

« Art en lumière » : La 2eme édition lancée

37

Le vernissage de l’exposition de la 2eme édition de l’«Art en lumière » organisée par HGallery s’est tenu ce samedi 13 février sur le Boulevard  de indépendance. Une œuvre collective a été réalisée par les officiels et le public bamakois pour donner le ton de cette 2eme édition.

Dans sa démarche de promotion des arts notamment les arts visuels, HGallery sous l’impulsion de son administrateur général, Dr. Cheick Omar  Haïdara a initié en 2019 un projet intitulé « Art en lumière » dont l’objectif est d’amener l’art vers le public. Un concept innovant qui vise à faire découvrir les arts au public non encore initié car selon l’initiateur du projet : « quand vous créez une galerie dans un pays où le regard des gens sur l’art est ambivalent, vous avez un devoir didactique envers le public».

Après donc le franc succès rencontré lors de la 1ere édition (pendant  la nuit du Réveillon 2019) qui avait drainé un public inattendu, HGallery en partenariat avec Africa Scène, Agansi et le Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako (CAMM-BFK) a décidé d’organiser la 2eme édition ce week-end.

Le vernissage de ladite édition s’est tenu ce samedi 13 février sur le Boulevard de L’indépendance en présence de plusieurs personnalités politiques et du monde de la culture dont le ministre de la Culture de l’Artisanat et du Tourisme, Mme Kadiatou Konaré, le directeur du CAMM, Bouraïma Fofana, les artistes peintres Abdoulaye Konaté,  Ismaël Diabagaté et bien d’autres.

Au total, 36 artistes peintres sont sectionnés pour cette exposition. Ils sont accompagnés des jeunes artistes sortants du CAMM. Aussi, le collectif Photo’Art, réseau des photographes du Mali est invité à cette 2eme édition dont l’exposition reste visible jusqu’à demain dimanche.  

Youssouf Koné   

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite