- Publicité-

Hêra Foundation-Musodev : un partenariat contre les VBG

21

L’association Musodev et Hêra Foundation ont signé le mercredi 24 mars dernier une convention de partenariat pour lutter,  ensemble contre les violences basées sur le genre (VGB). L’application « Zero VBG » est l’outil qui unit les deux organisations. Développée par Musodev, cette application entend contribuer à la lutte contre les VBG à travers les nouvelles technologies.  

Avoir une synergie d’actions pour lutter efficacement contre les Violences Basées sur le Genre (VBG), voilà ce à quoi aspire Hêra Foundation dont la mission consiste à apporter une assistance juridique et judiciaire aux femmes victimes de violences d’où la motivation de la signature de ce partenariat avec Musodev à travers son application « Zero VBG », une application développée pour apporter une assistance beaucoup plus rapide et efficace aux victimes des VBG. La cérémonie de signature a eu lieu au siège deHêra Foundation le mercredi 24 mars dernier en présence des responsables des deux structures partenaires.  

« Zero VBG » est une application mobile développée par Musodev en 2018 et permet de sensibiliser, d’informer et dénoncer les VBG. Cette application téléchargeable sur Play Store est facile à utiliser à en croire Aïchatoun Amadou Touré, secrétaire générale de Musodev, car en plus du français elle prend en compte plusieurs d’autres langues nationales du Mali comme le bambara, le peul, le soninké, entre autres « Elle comporte également des options SMS, d’appels ainsi que d’envoi de contenus vocaux » précise-t-elle

« Un partenariat fécond »

« Nous sommes très honorés de cette signature de ce partenariat. Nous avons été agréablement émerveillés par les innovations de l’association Musodev et en plus ce sont nos sœurs maliennes qui, non seulement sont formées dans le domaine du numérique mais ont pu développer cette application qui sert à lutter contre les VBG. Nous avons été impressionnés par le génie et le courage de ces filles. Elles doivent être fières de ce qu’elles réalisent en offrant un espace aux différentes victimes des VBG de pouvoir s’exprimer, de dénoncer les cas de VGB afin qu’une prise en charge rapide soit faite » a laissé entendre Me Nadia Myriam, présidente Hêra Foundation et d’ajouter que « nos attentes sont que ce partenariat soit fécond et fructueux sur tous les plans, que l’application puisse être connue par le plus de monde possible, que les fonctionnalités développées soient excellentes pour que plus jamais aucune victime ne soit découragée parce qu’elle n’a pu en temps opportun avoir une écoute.»  

Quant à la présidente de Musodav, Marguerite  Porcho Sogoba, elle dira que c’est une fierté de voir que Hêra Foundation fait partie des organisations qui soutiennent les initiatives de son association et  espère, à travers « Zéro VBG », qu’elle et son équipe contenue d’améliorer, être à la hauteur des attentes de leur partenaire.   

Youssouf Koné  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite