Le ministre Abdoul Kassim Ibrahim Fomba lors de l’AG ordinaire de la Zone II de l’ACNOA : « Je salue le travail remarquable que vous menez avec les fédérations nationales sportives pour faire du sport et des valeurs olympiques…

14

Le ministre de la Jeunesse et des sports, charge de l’instruction civique et de la construction citoyenne, Abdoul Kassim Ibrahim Fomba, a présidé, samedi 16 décembre dernier, les travaux de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Zone II de l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA). L’événement s’est déroulé à l’hôtel de l’Amitié de Bamako en présence des délégués venus des 8 huit pays membres de la Zone. On notait également la présence de plusieurs invités de marque dont Mme Kéïta Aminata Maïga (Ancienne Première Dame du Mali) et des présidents de différentes fédérations nationales sportives. Sans oublier le représentant de Moov Africa Malitel, sponsor officiel du Comité National Olympique et Sportif du Mali (Cnosm) dirigé par Habib Sissoko, qui assure également la présidence de la Zone II de l’ACNOA. Le ministre Fomba a saisi cette opportunité pour réaffirmer le soutien de son département à la Zone II de l’ACNOA mais aussi au Cnosm. Voici le discours qu’il a prononcé lors de la cérémonie d’ouverture.

A l’entame de mes propos, je voudrais souhaiter la chaleureuse bienvenue aux Présidents des Comités nationaux olympiques membres de la Zone 2, aux délégués de tous les Pays invités qui nous ont fait l’honneur de venir au Mali au bord du fleuve Djoliba de Bamako, nous témoignant ainsi leur amitié et leur solidarité.

Mesdames, Messieurs les délégués,

En effet, le Mali fidèle à sa vision panafricaniste inscrite dans sa constitution depuis l’indépendance, a toujours œuvré pour le rapprochement des peuples africains. Nul n’est besoin de rappeler les multiples occasions et rencontres qui ont regroupé à Bamako les dirigeants africains à l’instar de la tenue ici de l’Assemblée Constitutive du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) le 14 Décembre 1966. Le Mali a également abrité le siège de la Zone 2 CSSA longtemps considérée comme Zone pilote du CSSA de 1982 à 2005.

C’est dans ce sillage que le Mali a demandé et obtenu, auprès des autres pays frères, l’installation du Secrétariat Exécutif de la Zone 2 ACNOA à Bamako, une installation consacrée par un Accord de Siège signé avec le Gouvernement du Mali, le 23 avril 2015.

C’est donc un plaisir et un devoir pour moi, au nom des autorités de mon pays et à l’instar de mes prédécesseurs, de venir affirmer la constance de l’attachement de notre pays à promouvoir et à soutenir toutes les actions visant le renforcement de la coopération et de la solidarité du mouvement sportif africain. Le Mali reste profondément attaché à l’affirmation de la souveraineté et du progrès à travers les valeurs que véhicule le sport. Il adhère pleinement aux objectifs visés par votre organisation qui cherche à conforter sa place au sein du Mouvement Olympique Africain.  

C’est pourquoi en se dotant d’une Politique nationale de développement du sport, il s’est assigné comme mission fondamentale, de faire du sport, le levier du progrès pour toutes et tous. Je salue le travail remarquable que vous menez constamment avec les fédérations nationales sportives pour faire du sport et des valeurs olympiques, la voie inexorable d’un développement global harmonieux de nos communautés. Il est unanime que votre organisation contribue non seulement à la promotion du sport mais participe également à l’intégration des peuples, à cultiver la paix dans le cœur des Sportifs et leur environnement. Dans ce cadre, il me plait de saluer ici l’effort personnel de Habib Sissoko, Président du CNOSM, pour le travail abattu et lui exprime ma disponibilité pour une collaboration au service du rayonnement du sport dans l’espace de la Zone 2 voire de l’Afrique et du monde.

Mesdames, Messieurs les Délégués,

Je voudrais à cet égard vous confirmer le soutien de mon département à vous accompagner dans la réussite de votre mission.

Les hautes autorités de notre pays sont également soucieuses du respect des engagements internationaux signés avec les organismes internationaux de sport dans le respect des intérêts de nos peuples.

Mesdames, Messieurs les Présidents et Délégués,

Au cours de cette Assemblée Générale Ordinaire ACNOA Zone 2 de Bamako, les délégués examineront le rapport d’activité et le rapport financier, ils plancheront également sur les perspectives de la zone et d’autres sujets intéressant la vie de l’organisation.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement pour faire de cette session de Bamako une opportunité pour hisser encore plus haut le prestige de notre Zone dans sa marche pour l’atteinte des objectifs de promotion du sport et des valeurs olympiques ».

A l’entame de mes propos, je voudrais souhaiter la chaleureuse bienvenue aux Présidents des Comités nationaux olympiques membres de la Zone 2, aux délégués de tous les Pays invités qui nous ont fait l’honneur de venir au Mali au bord du fleuve Djoliba de Bamako, nous témoignant ainsi leur amitié et leur solidarité.

Mesdames, Messieurs les délégués,

En effet, le Mali fidèle à sa vision panafricaniste inscrite dans sa constitution depuis l’indépendance, a toujours œuvré pour le rapprochement des peuples africains. Nul n’est besoin de rappeler les multiples occasions et rencontres qui ont regroupé à Bamako les dirigeants africains à l’instar de la tenue ici de l’Assemblée Constitutive du Conseil Supérieur du Sport en Afrique (CSSA) le 14 Décembre 1966. Le Mali a également abrité le siège de la Zone 2 CSSA longtemps considérée comme Zone pilote du CSSA de 1982 à 2005.

C’est dans ce sillage que le Mali a demandé et obtenu, auprès des autres pays frères, l’installation du Secrétariat Exécutif de la Zone 2 ACNOA à Bamako, une installation consacrée par un Accord de Siège signé avec le Gouvernement du Mali, le 23 avril 2015.

C’est donc un plaisir et un devoir pour moi, au nom des autorités de mon pays et à l’instar de mes prédécesseurs, de venir affirmer la constance de l’attachement de notre pays à promouvoir et à soutenir toutes les actions visant le renforcement de la coopération et de la solidarité du mouvement sportif africain. Le Mali reste profondément attaché à l’affirmation de la souveraineté et du progrès à travers les valeurs que véhicule le sport. Il adhère pleinement aux objectifs visés par votre organisation qui cherche à conforter sa place au sein du Mouvement Olympique Africain.  

C’est pourquoi en se dotant d’une Politique nationale de développement du sport, il s’est assigné comme mission fondamentale, de faire du sport, le levier du progrès pour toutes et tous. Je salue le travail remarquable que vous menez constamment avec les fédérations nationales sportives pour faire du sport et des valeurs olympiques, la voie inexorable d’un développement global harmonieux de nos communautés. Il est unanime que votre organisation contribue non seulement à la promotion du sport mais participe également à l’intégration des peuples, à cultiver la paix dans le cœur des Sportifs et leur environnement. Dans ce cadre, il me plait de saluer ici l’effort personnel de Habib Sissoko, Président du CNOSM, pour le travail abattu et lui exprime ma disponibilité pour une collaboration au service du rayonnement du sport dans l’espace de la Zone 2 voire de l’Afrique et du monde.

Mesdames, Messieurs les Délégués,

Je voudrais à cet égard vous confirmer le soutien de mon département à vous accompagner dans la réussite de votre mission.

Les hautes autorités de notre pays sont également soucieuses du respect des engagements internationaux signés avec les organismes internationaux de sport dans le respect des intérêts de nos peuples.

Mesdames, Messieurs les Présidents et Délégués,

Au cours de cette Assemblée Générale Ordinaire ACNOA Zone 2 de Bamako, les délégués examineront le rapport d’activité et le rapport financier, ils plancheront également sur les perspectives de la zone et d’autres sujets intéressant la vie de l’organisation.

Je sais pouvoir compter sur votre engagement pour faire de cette session de Bamako une opportunité pour hisser encore plus haut le prestige de notre Zone dans sa marche pour l’atteinte des objectifs de promotion du sport et des valeurs olympiques ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite