MOCTAR SOW, PRESIDENT DE L’UNION NATIONALE DES ANCIENS FOOTBALLEURS DU MALI (UNAFOM): »Notre participation à la Can au Cameroun avait pour but d’aller encourager les Aigles du Mali »

25

Dans un entretien qu’il a bien voulu nous accorder après son retour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021, Moctar Sow, président de l’Union nationale des anciens footballeurs du Mali (Unafom), fait le bilan de son séjour en terre camerounaise, les perspectives et la création très prochaine de l’Union des anciens footballeurs d’Afrique (Uafa).

C’est pour apporter leur contribution à l’équipe nationale du Mali que le président de l’Union nationale des anciens footballeurs du Mali (Unafom), Moctar Sow et Alou Badra Kéita, un acteur sportif, ont participé à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN, Cameroun 2021). « Étant président de l’Unafom (Union nationale des anciens footballeurs du Mali), lorsque nous avons senti l’arrivée de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2021, nous nous sommes dit qu’est-ce que nous pouvons apporter comme contribution à l’équipe nationale du football. Du coup, nous avons initié un projet dénommé « An Ka Ta ». Ce projet consistait à préparer notre équipe nationale au mieux que nous pouvions. Pour cela, nous avons fait une proposition d’organiser un match de gala au cours duquel nous réarmons la troupe (l’équipe). Malheureusement, cette démarche n’a pas été suivie par les parties prenantes. Les membres de l’Unafom ont été de vrais ambassadeurs qui sont symptomatiques de la situation au Mali. C’est pour dire que nous avons notre mot à dire. Nous voulions intervenir en tant que structure de proposition à nos différents partenaires, à savoir le ministère de la Jeunesse et des Sports, la Fédération malienne de football et autres », a-t-il expliqué.

Il a également précisé qu’avant de prendre cette décision d’accompagner les Aigles du Mali, ils ont eu un entretien avec Kindia Diallo, ancien capitaine des Aigles du Mali. Selon lui, ce dernier, leur a rappelé que dans l’histoire de la Coupe d’Afrique des Nations, celle de Yaoundé 1972 reste une référence pour le Mali parce que c’est la seule fois où le Mali a été en finale. « Immédiatement, nous nous sommes dit c’est une bonne opportunité d’aller avec cet œil d’ancien joueur et soutenir les Aigles du Mali. Du coup, Kindia Diallo nous a chargés, au nom des sages de l’Unafom, d’aller encourager les joueurs de l’équipe nationale afin qu’ils puissent aller très loin dans la compétition. Pour le voyage, il faut le dire que nous avons fait un effort financier avec nos propres moyens, mais cela nous a donné un avantage d’avoir une certaine autonomie de mouvement et de jugement », exhorte-t-il.

L’Unafom célèbre le 20 janvier avec les communautés maliennes de Douala

Dans son exposé, le président de l’Union nationale des anciens footballeurs du Mali (Unafom) a indiqué que la CAN, Cameroun 2021, a été une occasion pour eux de renforcer le lien d’amitié et de fraternité qui existait entre le Mali et le Cameroun.

« Une fois au pays de Roger Milla, notre hôte, Alassane Bah, un Malien résidant à Douala, nous a mis en contact avec les communautés maliennes et la mairie de Douala 1er avec qui nous avons organisé une journée pour célébrer le 20 janvier, la fête de l’Armée malienne. Heureusement, nous avons célébré cette fête de l’Armée de la manière la plus solennelle parce que plusieurs personnalités de la ville de Douala étaient présentes. Elle a été une occasion pour nous de faire un petit bilan rétrospectif pour magnifier ce lien d’amitié entre les deux pays. Au cours de nos échanges, les responsables de la mairie de Douala 1er nous ont fait savoir qu’ils ont un grand lien d’amitié avec le Mali. Immédiatement, nous avons su qu’ils sont dans l’intercommunalité Sud-Sud et nous nous sommes dit que c’est peut-être une occasion pour réchauffer cette intercommunalité », a-t-il laissé entendre.

Une association pour les anciens footballeurs d’Afrique en gestation

Au cours de son séjour au Cameroun, le président de l’Union des anciens footballeurs du Mali (Unafom) a rencontré plusieurs fois la légende du football camerounais, Roger Milla, à Yaoundé où ils ont réfléchi sur la création d’une association des anciens joueurs d’Afrique dénommée Uafa (l’Union des anciens footballeurs d’Afrique). « C’est au cours de nos échanges avec Roger Milla que l’idée de la création de l’Uafa est venue. Nous nous sommes dit pourquoi ne pas saisir cette opportunité pour rassembler les anciens joueurs africains au sein d’une association. Sur-le-champ, Roger Milla nous a donné sa vision de la chose. Du coup, nous nous sommes organisés pour convier les anciens joueurs de certains pays africains sur place pour les informer du projet. Heureusement, ils ont accepté d’adhérer à l’idée et le projet a été concrétisé par une déclaration commune. Bientôt, nous allons sillonner plusieurs capitales africaines pour rencontrer les autres anciens footballeurs », dit-il.                       Mahamadou TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite