Course pour la présidence à la Fémafoot : Une candidature soutenue par 6 ligues, 21 clubs et 3 associations

13

Malgré sa détention provisoire à la Maison d’Arrêt de Bamako, le mercredi 8 août dernier, suite à un mandat de dépôt décerné dans un dossier « d’atteinte aux biens publics » de la gestion de l’Assemblée Nationale où il était Directeur Financier et Administratif, l’actuel président de la Fédération Malienne de Football, Mamoutou Touré dit Bavieux est toujours éligible pour un 2ème mandat dont il est candidat. Et sa candidature est parrainée par 6 ligues régionales de football, 21 clubs de Ligue 1 et Ligue 2 et 3 associations (Médecins, Anciens Joueurs et Arbitres). L’élection des membres du nouveau Comité Exécutif de la Fémafoot est prévue pour le 29 août prochain, au Cicb.  

Mamoutou Touré dit Bavieux est le seul candidat à sa propre succession pour la présidence de la Fédération Malienne de Football dont l’élection aura lieu, le 29 août prochain, au Centre International de Conférence de Bamako. Après la validation de sa candidature par la Commission électorale d’appel, il a procédé le mardi 8 août au lancement de sa campagne pour trois semaines.

Ce lancement a fait l’objet d’une cérémonie grandiose dans la salle Baobab de l’hôtel Radisson Collections (Ex-Sheraton) en présence de plusieurs invités de marque dont des membres du Conseil national de transition, des anciens dirigeants sportifs, des supporters des Aigles du Mali et de nombreux journalistes.

Des présidents des Six ligues régionales (Bamako, Kayes, Ségou, Sikasso, Mopti et Gao) de 21 clubs dont 15 clubs de D1 et 6 clubs de D2 étaient tous présents. Sans oublier les trois associations à savoir les médecins, les anciens joueurs et les arbitres.

C’est devant tout ce beau monde que Bavieux Touré a souhaité la bienvenue tout en rendant un vibrant hommage au Président de la Transition, le Colonel Assimi, au Président du Conseil National de Transition, le Colonel Malick N’Diaw : « Mes remerciements au président du Conseil national de la transition (CNT), Colonel Malick N’Diaw pour sa grandeur d’esprit et surtout ce qu’il fait pour la jeunesse du Mali. Mes colistiers, vous qui avez accepté de nous accompagner dans cette mission très difficile. Je profite également pour remercier les membres statutaires à savoir les présidents des ligues régionales, qui nous ont accompagnés et assistés lors de la première campagne en 2019. En plus de cela, ils nous ont forcés à travailler dans un esprit de convivialité, mais surtout d’ouverture à l’endroit de tous ceux qui œuvrent pour le développement du football.

Les présidents des clubs, vous qui constituez le socle de notre football, vous avez décidé de nous accompagner. Sur 25 membres votants, nous avons enregistré la présence à nos côtés de 21 présidents de clubs qui aujourd’hui représentent le niveau du football malien dans toutes ses composantes. Les groupements présents aujourd’hui enregistrés sous le sceau de la Fédération malienne de football ont accepté de nous accompagner pour ce challenge. A tous, je dis grand merci pour tout ce que vous êtes en train de faire pour le football malien. Les officiers supérieurs qui sont présents ici, je ne saurais terminer sans vous demander avec beaucoup de modestie de nous transmettre à nos plus hautes autorités, notre engagement constant à soutenir non seulement leur pays, la transition et le développement du football malien.Vous vous rappeler le président de la Transition, le Colonel Assimi Goïta nous a fait l’honneur de nous recevoir à Koulouba trois à quatre fois. Et chaque fois que nous avons été reçus, c’est avec beaucoup d’engagement et de disponibilité. Aujourd’hui, nous pouvons dire avec beaucoup d’engagement que l’équipe nationale du Mali est logée dans les meilleurs hôtels du monde. L’Etat a mis beaucoup de moyen à la disposition du ministère des Sports pour que nos équipes puissent rivaliser avec d’autre. Un témoignage nous oblige à dire que nous sommes, nous resterons, nous demeurerons très disponibles, très engagés aux côtés de nos forces armées qui se battent nuit et jour pour redonner la dignité de ce peuple ». Parole du président Bavieux Touré.

L’un des temps forts de cette cérémonie de lancement aura été la présentation des membres de la liste Bavieux Touré, composés des vrais acteurs du football, l’hommage rendu à Kassoum Coulibaly dit Yambox, qui a décidé de prendre sa retraite, après plusieurs années.

Mercredi 8 août 2023, la surprise fut grande, au lendemain du lancement de sa campagne, par cette affaire d’atteinte aux biens publics concernant la gestion de l’Assemblée Nationale où Bavieux Touré fut Directeur Administratif et Financier. Comme il fallait s’y attendre (l’information circulait depuis quelques jours), le patron du football malien a été placé sous mandat de dépôt avec l’ancien président de l’Assemblée Nationale, Issiaka Sidibé et d’autres personnes.

Soutien unanime du Comité Exécutif à Bavieux Touré 

Le Comité Exécutif de la Fédération Malienne de Football a réagi dans un communiqué de presse signé par le Vice-Président Kassoum Coulibaly dit Yambox, concernant cette affaire de détention provisoire de Mamoutou Touré dit Bavieux. « La Fédération Malienne de Football a pris connaissance avec stupéfaction, ce mercredi, du mandat de dépôt émis à l’encontre de son Président Mamoutou Touré, pour des faits qui remonteraient à ses fonctions antérieures de Directeur Administratif et Financier de l’Assemblée Nationale.

La Fédération relève, que cette arrestation fait suite à des rumeurs circulant sur les réseaux sociaux depuis plus d’un mois et alimentées par les opposants de Mamoutou Touré.

La Fédération, fidèle aux principes démocratiques qui l’animent, rappelle son attachement au principe de la présomption d’innocence qui doit bénéficier en tout temps à toute personne accusée et, dans le cas présent, à Mamoutou Touré.

La Fédération va poursuivre son travail dans l’intérêt du football malien et de ses acteurs. L’affaire en cours n’ayant pas d’impact sur son fonctionnement.

La Fédération suivra avec intérêt particulier les suites de cette affaire. Enfin, les membres du Comité Exécutif de la Fémafoot tiennent à témoigner leur soutien unanime à Mamoutou Touré ». D’après les textes de la FIFA, il est bel et bien précisé que : « Tant que la personne n’est pas condamnée à travers un jugement, elle peut bel et bien être éligible à un poste de la fédération ».                                                                        El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite