SENSIBILISATION ET MOBILISATION DES CITOYENS SUR LA REVISION ANNUELLE DES LISTES ELECTORALES : Une cinquantaine de responsables des OSC mis à niveau par le Parem

37

Dans le cadre de la mise en œuvre des activités de la campagne de sensibilisation et de mobilisation des citoyens sur la Révision annuelle des listes électorales (Rale 2022), le Projet d’appui aux réformes et aux élections au Mali (Parem) a organisé le vendredi 30 septembre dernier, au Grand hôtel de Bamako, une session de renforcement de capacités des responsables des organisations de la société civile (OSC) partenaires. Objectif : doter les responsables des OSC des capacités et ressources nécessaires devant leur permettre de mener avec succès ladite campagne.

La cérémonie d’ouverture de cette session de renforcement de capacités était présidée par le colonel Boussourou Dramé, représentant du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, en présence de Thompson Fongwe Sama, conseiller technique principal (CTP) du Projet d’appui aux réformes et aux élections au Mali (Parem), Abdou Salam Diepkilé, directeur général de l’administration du territoire, Raphaël Bindarme, officier électoral de la Minusma.

C’est pour renforcer la capacité des responsables des 16 organisations de la société civile (OSC) dans la mise en œuvre des activités de sensibilisation et de mobilisation des citoyens sur les opérations de révision annuelle des listes électorales (Rale 2022) que les responsables du Parem ont initié cette session de formation.

Dans son intervention, le représentant du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a salué cette initiée des responsables du Projet d’appui aux réformes et aux élections.

« La Révision annuelle des listes électorales est prescrite dans la loi électorale et elle se tient du 1er octobre au 31 décembre de chaque année. Pendant cette période, la commission en charge de la révision des listes électorales procède aux opérations suivantes : la validation des électeurs potentiels, la radiation des électeurs décédés et surtout les transferts des électeurs qui ont changé de résidence. Au terme de la révision, des tableaux rectificatifs sont dressés par les commission administratives afin d’actualiser les données », a-t-il expliqué, avant de remercier les organisations de la société civile pour leurs efforts dans le relèvement du nombre des électeurs.

Le conseiller technique principal du Parem a assuré les autorités du département de l’Administration territoriale et de la Décentralisation de l’accompagnement du Parem dans l’atteinte des objectifs de la Rale 2022.

« Depuis quelques années, nous organisons régulièrement des séances de renforcement de capacités pour les organisations de la société civile partenaires du Parem. En plus de cela, nous les accompagnons à rester sur le terrain en permanence afin de mobiliser les populations pour participer à la révision annuelle des listes électorales », soulignera-t-il.

Au cours de la session de formation, les experts du Parem ont édifié les participants sur plusieurs aspects de la nouvelle loi électorale, les opérations de révision annuelle des listes électorales, les procédures de reporting narratif et financier, y compris les procédures d’utilisation des fonds mis à la disposition des OSC par le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud).

Mahamadou Traoré

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite