TRIOMPHES DE NOS BASKETTEUSES AUX COMPéTITIONS AFRICAINES : Me Jean Claude Sidibé offre 10 millions F CFA aux basketteuses séniors Dames pour leur 2e place au Cameroun

40

L’ancien ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, et ex-président de la Fédération malienne de basket-ball, Me Jean-Claude Sidibé vient de concrétiser sa promesse d’offrir 10 millions F CFA aux Aigles dames basketteuses en cas de sacre à l’AfroBasket féminin Cameroun-2021. Malheureusement, le Mali a perdu la finale face au Nigeria, pour occuper la 2e place.

Malgré l’attente déçue, Jean-Claude a remis les 10 millions FCFA promis aux joueuses le jeudi 30 septembre 2021 au cours d’une cérémonie au siège de la Fédération malienne de basket-ball.

Faisant d’une pierre deux coups, le généreux donateur a octroyé 4 millions aux U16, vainqueurs (pour la 7e successives) de leur catégorie en Egypte.

En recevant les deux chèques de 10 millions F CFA (pour les Aigles basketteuses  séniors) et 4 millions F CFA les U16 des mains de Me Jean-Claude Sidibé, Mety Ag Mohamed Rhissa, 2e vice-président de la Fédération malienne de basket-ball, s’est réjoui de la 2e place des Aigles basketteuses qui, selon lui, équivaut à une victoire. Car, cette 2e place honore le peuple et le basket-ball maliens et permet à l’équipe d’accéder à la Coupe du monde de basket-ball pour la première fois.

Il a remercié Me Jean-Claude Sidibé pour sa générosité sans faille et la promesse tenue. « La promesse est une dette pour les hommes honnêtes. Le ministre Jean-Claude Sidibé est de ces hommes honnêtes. Il est un exemple d’honnêteté, un exemple de constance. Cela prouve que le ministre Jean-Claude Sidibé porte le Mali et son basket dans son cœur. Au nom du peuple malien, c’est le lieu de le remercier. Et je souhaite qu’il y ait beaucoup de Maliens comme Me Jean-Claude Sidibé qui aime le Mali au fond de son cœur, qui croit au Mali quelles que soient les circonstances », a-t-il témoigné. Et de remercier tous ceux qui ont contribué à la victoire des deux équipes. Il a invité les basketteuses à dédoubler les paniers pour d’autres victoires.

Au nom de leurs coéquipières, Mariam Alou Coulibaly (représentante des séniors) et Aminata Samassékou (porte-parole des U16) ont remercié Me Jean-Claude Sidibé pour sa générosité. A leurs dires, c’est « un homme de parole qui tient toujours ses promesses ».

 Me Jean Claude Sidibé : « Fondamentalement, je crois au Mali »

Avant de remettre les deux chèques, Me Jean-Claude Sidibé a tenu à préciser qu’il voulait remettre les chèques en catimini, ce que la Fédération a refusé. Il a réaffirmé son engagement pour le Mali. Il a reconnu que le Mali, depuis les années 2009-2010, a la meilleure politique de formation des jeunes basketteuses  qui ont été 7 fois championnes d’Afrique. D’après lui, Fédération malienne de basket-ball est sa famille qu’il soutiendra toujours.

« Le président de la Fédération, Harouna Maïga, le secrétaire général, Seydou Maïga, savent qu’ils ont mon soutien total. Depuis 2020, je suis toutes les équipes de basket en compétitions.

Je suis allé en Egypte en décembre pour suivre les U18 et en juillet avec les U16. Je suis allé en Estonie. Je reviens du Cameroun. Je peux dire que je suis un supporteur qui apporte sa petite voix aux équipes. Mais fondamentalement, je crois en la jeunesse de mon pays. J’étais jeune, j’ai étudié au Mali ici, je travaille au Mali. J’aime mon pays. Le geste que je fais aujourd’hui, c’est pour encourager les enfants. Je remercie le ministre de la Jeunesse et des Sports qui m’autorise à aller aux compétitions. Ce que j’ai vu au Cameroun veut dire qu’un espoir est né. Je voulais cette finale face au Nigeria qui aligne 9 Américaines. Mais les enfants sont revenus 2e. Sur 54 pays africains, le Mali est 2e. Nous ne pouvons qu’être fiers. Nous pouvons nous dire que dans 2 ans, 4 ans, le Mali sera présent en Afrique », a-t-il déclaré.

Me Jean-Claude Sidibé a précisé que les chèques sont pour les joueuses : 10 millions pour les seniors dames et 4 millions pour les cadettes (U16). L’encadrement sera géré par lui-même en dehors d’une cérémonie.                          Siaka Doumbia

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite