PROMOTION D’EMPLOI : Le ministre burkinabé Boubakar Sawadogo s’engage en faveur de la mise en place d’un réseau

28

Ce vendredi 5 mai 2023, une délégation de l’AASEP, conduite par son président, Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’ANPE-Mali, a été reçue en audience par le ministre des Sports, de la Jeunesse et de l’Emploi du Burkina Faso. En effet, une forte délégation de l’Association africaine des services d’emploi publics (AASEP) vient de séjourner à Ouagadougou. Elle était conduite par son président, Ibrahim Ag Nock, directeur général de l’ANPE du Mali et vice-président de l’Association mondiale des services d’emploi publics (AMSEP) pour la Région Afrique.

e président de l’AASEP était accompagné des directeurs généraux de l’ANPE du Niger, Ibrahim Nahantchi, du Pôle national pour la promotion de l’emploi (PNPE) du Gabon, de l’Agence guinéenne pour la promotion d’emploi (Aguipe) et de certains proches collaborateurs.

Le séjour burkinabè de ces éminents experts régionaux des questions d’emploi et de formation professionnelle se situe dans le cadre de la passation de service entre les trésoriers sortant et  entrant de l’AASEP, les directeurs généraux de l’ANPE du Burkina Faso et son homologue du Niger. Quant au directeur général du PNPE du Gabon, Hans Ivala, il assure les fonctions de vérificateur des comptes de l’association régionale.

La délégation du Président de l’AASEP a été reçue cet après-midi par le ministre des sports, de la jeunesse et de l’emploi du Burkina Faso. C’était à son cabinet sis au Bâtiment Administratif à Ouagadougou en présence des Directeurs Généraux sortant et entrant de l’ANPE du Burkina Faso, Frédéric Kaboré et son successeur nouvellement nommé.

L’audience avait pour objet d’informer le ministre sur l’AMSEP et son démembrement pour la Région Afrique (AASEP), lui présenter aussi les grands axes de l’association pour l’atteinte de ses objectifs et enfin solliciter son soutien et son accompagnement politiques, auprès de ses homologues du continent, en vue de la mise en place prochaine d’un réseau des ministres pour la mutualisation des efforts, des connaissances, des expériences et des bonnes pratiques en faveur de la promotion d’emploi en Afrique.

Le président de l’AASEP a ainsi présenté au ministre Sawadogo les 3 projets phares du second mandat du Mali à la tête de l’organisation, qui sont : la création du Boulevard africain d’intermédiation (BAI), du Centre africain de formation des conseillers emploi (CAFCE) et du Programme de développement et de promotion des emplois verts (PDPEV).

Concernant cette dernière, le président Ibrahim Ag Nock a informé le ministre de la tenue, en octobre prochain, d’une conférence interrégionale organisée par l’AMSEP sur la thématique à Conakry en Guinée.

Pour terminer, le président de l’AASEP a, au nom de ses pairs et de toute la délégation qui l’accompagnait, remercié le ministre pour l’accueil chaleureux et fraternel à eux réservé à travers le directeur général de l’ANPE et tout son personnel. Il a réitéré la compassion et le soutien de l’ensemble des SPE de la région au gouvernement et au peuple burkinabé dans leur lutte noble contre l’insécurité sous toutes ses formes, aussi bien au Burkina que partout ailleurs sur le continent.

Le ministre Boubakar Sawadogo, à son tour, a remercié et félicité le président de l’AASEP et sa délégation pour cette visite de courtoisie. Il a ensuite encouragé l’AASEP dans ses efforts de réseautage gage d’efficacité dans la lutte contre le chômage et le sous-emploi que connaît l’ensemble de nos pays pris individuellement.

Il a salué les initiatives de création de la plate-forme digitale d’intermédiation (BAI) et surtout celle du Centre africain de formation des conseillers emploi qui répondra sans nul doute à un besoin pressant et récurrent en matière de formation et de renforcement des compétences des conseillers emploi, un maillon essentiel de toutes les stratégies de promotion d’emploi.

Pour ce faire, il s’engage sans réserve à appuyer les efforts et initiatives de l’AASEP dans ce sens auprès de ses homologues d’autres pays, voire de l’Uémoa, de la Cédéao, de la Cémac, de l’UA, entre autres, à travers un plaidoyer adéquat visant la mise en place effective du réseau des ministres en charge de l’Emploi et de la Formation professionnelle à l’échelle sous-régionale et régionale.

Le ministre s’est dit totalement disposé à accompagner l’ANPE du Burkina Faso et l’AASEP pour plus d’efficacité et de résultats concrets dans l’accomplissement de leurs missions d’orientation, d’encadrement, d’accompagnement et d’appui à la promotion d’emploi à travers tous leurs usagers clients.

Pour mener à bien ce plaidoyer, le président de l’AASEP mettra tous les éléments nécessaires à la disposition du ministre dans les meilleurs délais. La visite de courtoisie a pris fin par une photo de famille du ministre et des directeurs généraux.

Il faut noter que la cérémonie de passation de service entre les trésoriers entrant et sortant a eu lieu le samedi 6 mai 2023 dans la salle de conférence de l’Agence nationale pour l’emploi (ANPE) du Burkina, sous la présidence effective du ministre Boubakar Sawadogo.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite