- Publicité-

CONSEIL NATIONAL DU PATRONAT DU MALI (CNPM) : Vers la mise en place d’un bureau consensuel dirigé par Mossadeck Bally

23

Le président-directeur général de la chaîne hôtelière « Azalaï », Mossadeck Bally vient d’être désigné par l’ensemble des acteurs du secteur privé pour diriger le futur bureau du Conseil national du patronat du Mali (CNPM) dont l’élection aura lieu probablement en octobre prochain. Un très bon choix selon les observateurs avertis.

On tend désormais vers la mise en place d’un bureau consensuel pour diriger le Conseil national du patronat du Mali (CNPM). C’est ce qui ressort d’une rencontre entre les différents acteurs de groupements professionnels. Il s’agira de mettre en avant l’intérêt du Patronat pour sortir définitivement de cette crise qui n’a que trop duré. Pour diriger cette structure stratégique, plusieurs noms avaient été cités. Finalement, le choix s’est porté à l’unanimité sur Mossadeck Bally, président-directeur général du groupe hôtelier « Azalaï », réputé être un chef d’entreprise exemplaire et honnête. En un mot, Mossadeck Bally est une référence dans les milieux des hommes d’affaires maliens et africains.

Né le 27 août 1961 à Niamey au Niger, Mossadeck Bally est le fondateur de la chaîne hôtelière « Azalaï » qui fait la fierté de tout le peuple malien. 100 % africaine, la chaîne « Azalaï » est implantée sur le continent : au Mali, en Guinée, au Burkina Faso, au Bénin. Il s’agit d’hôtels de 4 à 5 étoiles. Après ses études primaires et secondaires au Mali puis en France et un baccalauréat obtenu à Marseille, le futur président du CNPM a décidé de poursuivre ses études supérieures aux Etats-Unis où il a décroché un diplôme en gestion et finance à l’Université de San Francisco. Il dispose aussi plusieurs autres diplômes. C’est dire que les acteurs du secteur privé ne sont pas trompés sur le choix porté sur cet homme. D’après nos informations, il est prévu quatre postes de vice-présidents. Déjà, certains noms sont cités pour occuper ces postes. Il s’agit d’Ibrahim Diawara (1er vice-président) Houd Baby (2e vice-président) Sidi Dagnoko (3e vice-président). Le poste de 4e vice-président devrait échoir à Ibrahim Sacko.

Notons que le Conseil national du patronat du Mali est présentement dirigé par une administration provisoire, conduite par le doyen

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite