COMPTE OUVERT PAR LE GOUVERNEMENT DU MALI POUR LUTTER CONTRE LA PANDEMIE DE COVID-19 : Alimenté à hauteur de 6 600 000 000 FCFA, le fonds Covid-19 attend d’être utilisé

49

L’Hôtel International Olympe a abrité, le mardi 2 mars 2021, l’atelier de restitution des résultats de la mission de suivi des mouvements du compte ouvert par le gouvernement du Mali pour lutter contre la Covid-19. En effet, avec l’évolution de la  pandémie Covid-19, les autorités maliennes ont ouvert le compte n°ML102 01 001 057590803001-39 à la Banque malienne de solidarité (Bms) pour y abriter les fonds mobilisés auprès des personnes morales et physiques et destinés à lutter contre la maladie. A un moment donné, les citoyens se posaient des questions par rapport à la gestion de ce fonds.  Pour y voir clair, le Groupe de suivi budgétaire (GSB) a été commis pour faire le suivi des mouvements de ce compte Covid-19. Après son enquête, le GSB a organisé un atelier de restitution pour partager les résultats de sa mission. Aux dernières nouvelles, le compte est alimenté à hauteur de  6 600 000 000 Fcfa. Ils seront prochainement utilisés.

Les facilitateurs Cheick Oumar Dembélé et Issiaka Gouro Sanogo et le représentant du Trésor public ont donné des éclaircissements sur le compte Covid-19 n°ML102 01 001 057590803001-39 ouvert à la Banque malienne de solidarité (Bms). Dans leur présentation, ils ont fait savoir que  le fonds Covid-19 est ouvert afin de recevoir les contributions volontaires versées par des personnes morales et physiques en vue de concourir au financement des dépenses de lutte contre la maladie à coronavirus (Covid-19). Et l’article 2 de l’Ordonnance N°2020-001/P-CNSP du 04 Septembre 2020 modifiant la Loi N°2019 Portant Loi de Finances Rectificative pour l’Exercice 2020 précise la suite à donner audit fonds. C’est à titre qu’un Comité de gestion du « Fonds de concours pour la lutte contre la Covid-19 » a été créé le 14 mai 2020 auprès du ministre de l’Economie et des Finances.

Composé de 9 membres, le Comité a pour mission de veiller à la gestion transparente dudit fonds conformément aux textes régissant les finances publiques. Présidé par le secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances, le Comité de gestion est chargé, entre autres, de déterminer et valider les besoins ; de veiller à l’utilisation de ressources du « Fonds de concours » exclusivement à l’exécution des dépenses liées à la gestion de la crise sanitaire de Covid-19 ; de veiller à l’inscription en recettes au budget général de toutes les ressources mobilisées au titre du Fonds de concours ; de veiller à l’ouverture de crédits supplémentaires, équivalents aux recettes inscrites au budget général, sur le programme auquel la lutte contre la Covid-19 est rattachée ; de veiller à l’exécution correcte des marchés et contrats conclus dans le cadre de l’exécution des dépenses autorisées sur le compte intitulé « Fonds Covid-19 » ; d’ informer hebdomadairement l’opinion nationale et internationale de la situation des encaissements et des décaissements effectués sur le compte bancaire n°ML102 01 001 057590803001-39 ; d’élaborer à la fin de la crise, à l’attention du ministre de l’Économie et des Finances, un rapport de gestion du « Fonds de concours ». Il est à rappeler que les dépenses sur le « Fonds de concours pour la lutte contre la Covid-19 » peuvent être soumises au contrôle de toutes les structures de contrôle de l’Etat.

Situation du compte Covid-19 à la date du 17 octobre 2020 : 4 800 016 742 Fcfa

Les missions du Groupe de suivi budgétaire ont expliqué que jusqu’à la date de l’enquête, le Comité de gestion du « Fonds de concours pour la lutte contre la Covid-19 » ne s’est jamais réuni et les désignations des membres n’étaient pas définitives. Ils ont révélé que le total des contributions sur le relevé de la situation fournie par la Paierie Générale du Trésor à la date du 17 octobre 2020 présente un solde de 4 800 016 742 Fcfa reçus entre avril et  août 2020. Les acteurs contributeurs sont les Institutions (1 378 853 430 Fcfa), les privés (1 562 965 966 Fcfa), les organismes internationaux (187 736 500 Fcfa), les associations et partis politiques (652 209 206 Fcfa), les anonymes (843 887 455 Fcfa), les non anonymes (174 364 185 Fcfa).

Ils ont précisé qu’à la date du 17 Octobre 2020, la situation du compte Covid-19 transmise par la Paierie Générale du Trésor atteste qu’aucune dépense n’a été effectuée à cette date. « A défaut de ne pas disposer du relevé bancaire du compte N°ML102 01 001 057590803001-39 provenant de la Banque malienne de solidarité (Bms) et sur la base des informations fournies par la Paierie Générale du Trésor, nous pouvons attester qu’aucune utilisation n’avait été faite de ce fonds en attendant son évaluation et de sa prise en compte dans la LFR 2020, comme précisé dans son article 2 de l’Ordonnance N°2020-001/P-CNSP du 04 septembre 2020 modifiant la Loi N°2019 Portant Loi de finances rectificative pour l’exercice 2020 », ont-ils dit.

A l’issue de leur enquête sur le Compte Covid-19 ou « Fonds concours pour la lutte contre la Covid-19 », ils ont proposé à l’attention du Gouvernement, entre autres, de mettre à la disposition de la mission le relevé bancaire du compte « Covid-19 » provenant de la Bms ; de publier le rapport d’évaluation dudit compte comme promis à l’article 2 de l’Ordonnance N°2020-001/P-Cnsp du 04 septembre 2020 modifiant la Loi N°2019 portant Loi de finances rectificative pour l’exercice 2020 en guise de redevabilité vis-à-vis au moins des contributeurs.

A l’attention du Groupe de suivi budgétaire (Gsb) et de la Coalition des organisations de la Société civile, ils ont recommandé, entre autres,  d’informer les populations, les autres organisations de la société civile et acteurs sur la situation dudit compte bancaire ; de faire une large diffusion dudit rapport ; de sursoir à son plan de plaidoyer éventuel à mettre en œuvre pour la Lutte contre la corruption et la pauvreté (Cosclcp) pour la moralisation des dépenses effectuées sur le compte Covid-19 et de s’orienter sur le suivi-évaluation des dépenses prévues et réalisées de la LFR 2020.

Le représentant du Trésor public à l’atelier a informé qu’à la date d’aujourd’hui, le compte est passé de 4 800 016 742 Fcfa à 6 600 000 000 Fcfa qui vont être utilisés dans la lutte contre la Covid-19.

               Siaka DOUMBIA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite