FINALE DU TOURNOI DE MARACANA DE KATI : Abdou Coulibaly  offre un bœuf et  une enveloppe au vainqueur

31

La 7e édition du Tournoi de Maracaña de Kati a connu son épilogue le dimanche 14 mai dernier au stade Vincent Traoré de Kati. La finale qui a opposé l’équipe du (Talent FC) de Samé à l’équipe de (Souleybougou) de Kati a tourné à l’avantage de Talent FC de Samé à l’issue de la séance des tirs au but (2-1). Le vainqueur du tournoi a reçu un bœuf et une enveloppe symbolique de la part d’Abdou Coulibaly, parrain de l’évènement et non moins président de l’association « Siguida Yeelen » du Mali.

La finale était présidée par Mamoutou Traoré, 4e adjoint au maire de Kati, chargé de la jeunesse et des sports, en présence d’Abdou Coulibaly, parrain de la 7e édition, Alassane Traoré, président de la Commission d’organisation, ainsi que plusieurs responsables de la localité.

Elle a regroupé une soixantaine d’équipes venues de Bamako et de Kati. Après huit semaines de compétition, la finale a opposé l’équipe du Talent FC de Samé en Commune III du district de Bamako à l’équipe de Souleybougou de Kati.

Les deux formations ont entamé la partie avec beaucoup de détermination et de combativité, mais il a fallu attendre au début de la deuxième période de la rencontre pour voir la première occasion de la partie de la part des joueurs de Talent FC. Au milieu de la deuxième période, les joueurs du Talent FC mettent la pression sur leur adversaire du jour avant d’ouvrir le score par Seydou Dembélé, l’attaquant du Talent FC, suite à une bonne action de son meneur de jeu.

A quelques secondes de la fin du temps règlementaire, Moussa Coulibaly égalise pour Souleybougou de Kati. Finalement, les deux formations se sont départagées à l’issue d’une séance des tirs au but en faveur du Talent FC par le score de 2-1.

L’équipe vaincue a reçu une enveloppe symbolique des mains de Mamoutou Traoré, adjoint au maire de Kati. Quant au vainqueur, il a reçu des mains du parrain Abdou Coulibaly, une enveloppe symbolique et un taureau.

A la fin de la rencontre, Abdou Coulibaly, s’est dit très heureux de parrainer ce tournoi de Maracaña parce qu’il est source de rassemblement de la jeunesse. « Je suis très content d’assister à cette finale du tournoi de Maracaña de Kati. Dieu merci, la finale s’est bien déroulée sans incidence et c’est la jeunesse de Kati qui a gagné. Je profite également de l’occasion pour remercier les membres de la commission d’organisation qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de l’événement. Ce tournoi est un grand événement sportif à Kati et si j’ai été choisi pour la parrainer, je ne fais que remercier le bon Dieu et remercier les organisateurs », a-t-il déclaré.

Il faut rappeler qu’avant la finale, Abdou Coulibaly, accompagné d’une forte délégation de l’association « Siguida Yeelen », avait rendu une visite de courtoisie à la notabilité de la ville de Kati notamment chez le coordonnateur des chefs de quartier de Kati et chez l’imam de la Grande mosquée de Kati.            Mahamadou Traoré

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite