Finale DE LA COUPE DE LA REFONDATION : Le parrain, l’ex-ministre Thierno Hass Diallo, réaffirme sa disponibilité à accompagner les jeunes de Niamana

30

La Coupe de la refondation parrainée par l’ancien ministre Thierno Hass Diallo a connu son épilogue le samedi 13 mai dernier avec la victoire de l’équipe de FC Bazoka de Niamana sur celle de FC CST de Yirimadio sur le score de 1 but à 0. A travers cette initiative, il s’agit, pour le parrain, de jouer non seulement sa partition pour la promotion du sport roi à savoir le football mais aussi permettre à la jeunesse de s’approprier la refondation

La grande finale de la Coupe de la refondation s’est jouée devant un public des grands jours composés majoritairement d’amis de l’ancien ministre Thierno Hass Diallo, dont Souleymane Cissé, gendarme à la retraire, Alou Badra Haïdara, directeur de publication du journal Aujourd’hui-Mali. A ceux-ci, il faut ajouter de nombreux amateurs du ballon rond qui ont fait le déplacement.

Ce tournoi, une initiative des jeunes de Niamana et parrainée par l’ex-ministre des Affaires religieuses et du Culte, Thierno Amadou Oumar Hass Diallo, a pour but de rassembler les jeunes du pays autour des idéaux de la refondation mais aussi de promouvoir la paix et la réconciliation nationale.

Intervenant en marge de cette grande finale, le parrain a remercié les organisateurs sur le choix porté sur sa modeste personne. A cet égard, il a rappelé que le pays est à un tournant historique de son existence, ce que les poètes appellent une phase germinale.

« La première autorité du pays fait partie de la jeunesse. Que cette jeunesse s’approprie le concept du Mali nouveau appelé Mali Kura avec des perspectives d’avenir et de réussite. Et quand la jeunesse arrive à comprendre cela et dédie une coupe pour cette cause,  cela veut dire que l’espoir est permis », a soutenu le ministre Diallo. Il a réitéré sa disponibilité à accompagner les jeunes de Niamana pour des initiatives de ce genre. A la suite du ministre, Souleymane Cissé gendarme à la retraite à Niamana, a apprécié à juste titre l’instauration de ce tournoi. « C’est une bonne initiative car à partir du moment où les jeunes commencent à prendre conscience du concept du Mali Kura, nous pouvons dire que l’espoir est permis », a-t-il déclaré.

S’agissant de la compétition proprement dite, ce sont en tout 16 équipes de Niamana, de Niamana Fouga, de Tabacoro, de Yirimadio et d’autres quartiers environnants qui ont pris part à la compétition. Après les phases éliminatoires, deux équipes ont émergé du lot. Il s’agit du FC Bazoka de Niamana et du FC CST de Yirimadio.

Les deux formations se sont départagées au terme du temps règlementaire sur le score de 1 but à 0 en faveur de FC Bazoka. Qui, en plus du trophée a eu un mouton comme récompense. L’équipe vaincue s’est contentée d’un trophée et d’une enveloppe.

Notons que le meilleur gardien de ce tournoi a été récompensé tout comme le meilleur joueur en la personne de Souleymane Ag qui fut l’unique buteur de la finale. En tout cas pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître pour les organisateurs de cette compétition qui ont promis désormais de la pérenniser.                                                   

                                                                                                      K. Théra

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite