JOURNEES MINIERES ET PETROLIERES DU MALI: La 9ème édition prévue du 16 au 18 novembre prochain au CICB

17

Les membres de la Commission d’organisation de la 9ème édition des Journées minières et pétrolières du Mali (JMP 2021) étaient face à la presse, hier jeudi , dans la salle de conférence du ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau, pour parler de ce grand évènement prévu du 16 au 18 novembre 2021 au Centre international de conférences de Bamako (Cicb). L’objectif de cette journée est de promouvoir les secteurs minier et pétrolier afin de les intégrer pleinement à l’économie nationale.

cette conférence était animée par Mme Diarra Binta Traoré, Conseillère technique au ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau et présidente de la Commission d’organisation de cette 9ème édition, en présence de Bintou Sacko, représente de la société AMETrade, coorganisateur de l’évènement, ainsi que plusieurs membres de ladite Commission d’organisation.

Dans son intervention, la présidente de la Commission d’organisation de cette 9ème édition des Journées minières et pétrolières du Mali a expliqué que le Mali est un grand pays minier avec quatorze mines industrielles d’or et plusieurs sites d’orpaillage. « Les retombées sont telles que l’or est devenu le premier produit d’exportation du Mali. L’apport des sociétés minières au budget de l’Etat est estimé à plus de 403 milliards de francs Cfa en 2019, soit 10% du PIB. Ces retombées économiques font du secteur minier un secteur déterminant au Mali. Sur le plan régional, le Mali, avec l’exploitation de quatorze grandes mines et de plusieurs petites mines, est classé 3ème producteur d’or africain avec une production industrielle moyenne de 60 tonnes d’or » dit-elle.

Dans sa lancée, elle ajoute : « Cependant, l’impact de la production industrielle qui date de 1984 est timidement visible sur les secteurs économiques comme les infrastructures ou d’autres industries et très peu d’entreprises nationales participent à la chaine de valeur de l’industrie minière. En conséquence, le ministère des Mines, de l’Energie et de l’Eau se propose d’organiser, cette année, la 9ème édition des Journées minières et pétrolières du Mali afin de propulser l’insertion des entreprises nationales dans toute la chaine de développement du secteur minier ». Elle a ensuite indiqué que l’objectif visé à travers cette édition est de promouvoir les secteurs minier et pétrolier afin de les intégrer pleinement à l’économie nationale.

« Plusieurs activités sont prévues pour cette édition dont des conférences débats ; une foire-exposition ; le salon de partenariat et la visite de sites. Les conférences-débats consistent en des sessions au cours desquelles les présentations techniques de différentes intervenantes sont attendues. La foire-exposition propose plus de soixante (60) stands qui exposeront les travaux et activités des toutes les entreprises travaillant directement dans les secteurs minier et pétrolier ainsi que celles des énergies recouvrables. Le salon de partenariat accueillera les détenteurs de titres miniers à la recherche de financement pour développer leurs permis. Il y est prévu la présentation de différents projets et des rencontres B2B », a-t-elle laissé entendre, avant d’ajouter qu’au cours de ces journées, une visite se fera à Bourakébougou où se trouve un grand site d’hydrogène naturel.

Mahamadou TRAORE 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite