Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique : La Paierie Générale du Trésor (PGT) et la Recette Générale du District (RGD) dotées de nouveaux bâtiments pour 4 616 351 493 FCFA

52

C’est dans une atmosphère joviale et fraternelle que le ministre de l’Economie et des Finances, Alousseni Sanou a procédé, le 2 février dernier, à l’inauguration des nouveaux bâtiments flambant neufs de la Paierie Générale du Trésor (PGT) et de la Recette Générale du District (RGD). Ce nouveau siège dont la pose de la première pierre a été faite, le 18 février 2019, a coûté 4 616 351 493 FCFA, et a été entièrement financé sur le budget national. Il contribuera désormais à améliorer les conditions de travail des agents des deux services rattachés à la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique. Un geste fortement apprécié par le Directeur national du trésor, Boubacar Ben Bouillé. 

a Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique est désormais dans de très bonnes mains. Depuis l’arrivée de Boubacar Ben Bouillé à la tête de cette structure très stratégique pour l’économie nationale, on peut dire sans risque de se tromper que les choses bougent. Cela grâce au soutien et à l’accompagnement des autorités de la Transition avec à leur tête le Colonel Assimi Goïta et le Premier ministre Dr Choguel K. Maïga. Sans oublier le chef du département en charge de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou.

Dans le cadre de sa politique de modernisation de la gestion des finances publiques à travers l’amélioration du cadre de travail des agents de l’Etat, le gouvernement malien vient de doter la Paierie Générale du Trésor et la Recette Générale du District de nouveaux sièges flambant neuf dont la cérémonie d’inauguration s’est déroulée, le 2 février 2023 sous la présidence du ministre de l’Economie et des Finances, Alousséni Sanou. Etaient présents, plusieurs invités de marque dont le président de la Commission des Finances du Conseil National de Transition, le président de la Section des Comptes de la Cour Suprême, le Directeur National de la BCEAO, le représentant du Fonds monétaire international (FMI) ainsi que les directeurs généraux des compagnies d’assurances et les membres du Comité Syndical du Trésor.

C’est devant tout ce beau monde que le Directeur national du Trésor et de la Comptabilité Publique, Boubacar Ben Bouillé, a pris la parole pour souhaiter la bienvenue avant d’adresser ses salutations au ministre Alousseni Sanou pour avoir honoré de sa présence à cette cérémonie. « Votre présence parmi nous témoigne de l’intérêt et de la considération que vous portez pour les hommes et les femmes qui animent cette grande administration des finances », soulignera-t-il.

La construction du nouveau siège de la Recette Générale du District et de la Paierie Générale du Trésor, dira Boubacar Ben Bouillé, constitue une réponse aux doléances portées par la section syndicale du Trésor depuis quelques années. Elle s’inscrit donc dans le cadre de l’amélioration des conditions de travail des agents. Il s’agit de la prise en charge adéquate de l’effectif sur le plan spatial, la création d’un cadre de travail mieux adapté aux travailleurs et autres usages ainsi que la réalisation d’une infrastructure architecturale intégrée, répondant à la fonction des services qu’elle abrite, comme l’a si bien précisé Boubacar Ben Bouillé.

D’un coût total de 4 616 351 493 FCFA dont 4 116 351 493 de FCFA pour les travaux de construction et 500 millions de nos francs pour les équipements mobiliers, ce nouveau siège a été entièrement financé sur le budget national sur trois exercices 2019, 2020 et 2021. Et la première pierre a été posée le 18 février 2019.

Bâti sur une surface totale de 6 300 mètres carrés, ce nouveau siège comprend deux tours de sept niveaux chacune (Rez-de-chaussée plus 6 étages) reliées à chaque niveau par des passerelles et des terrasses, 82 bureaux répartis sur les 7 niveaux, deux salles de réunions, deux salles d’archives, un nombre suffisant de toilettes à chaque niveau et un parking au sous-sol de 25 véhicules et un parking à l’intérieur de la cour de 24 véhicules.

« Les deux tours jumelles vont sans nul doute améliorer le cadre de vie et de travail de leurs occupants. J’invite vivement les responsables et l’ensemble des agents de la Paierie Générale du Trésor et de la Recette Générale du District à veiller à la propreté et à l’entretien de ce beau bâtiment », a déclaré Boubacar Ben Bouillé. 

Le Directeur national du Trésor et de laComptabilité Publique a saisi cette opportunité pour rappeler les nombreuses réformes entamées par son service. Il s’agit, selon lui, de l’opérationnalisation de la comptabilité en droits constatés et patrimoniale puisque l’Etat doit produire des états financiers à l’instar du secteur privé tels que le bilan, le compte de résultat, les tableaux de flux de trésorerie et les états annexés ; l’élargissement du champ de la comptabilité ; l’introduction des normes et de bonnes pratiques internationales en matière de comptabilité générale de l’Etat et l’obligation de dépôt des fonds des organismes publics dans le compte unique du Trésor. Ce n’est pas tout.

Autres réformes, c’est la création de la banque du Trésor à travers l’Agence Comptable Central des Dépôts (ACCD) et la création de la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC). « C’est le lieu de remercier le ministre de l’Economie et des Finances pour son accompagnement constant pour la réussite de cette réforme. C’est le lieu aussi pour moi de remercier les ainés du Trésor pour les services rendus à la nation. Nous aurons toujours besoin de vos expériences pour mener à bien les différentes réformes », a conclu le Directeur national du Trésor.

Notons que la Paierie Générale du Trésor et la Recette Générale du District sont deux services rattachés à la Direction Nationale du Trésor et de la Comptabilité Publique.

Pour la petite histoire, la Recette Générale du District perçoit près de 80% des recettes budgétaires tandis que la Paierie Générale du Trésor exécute plus de 90% des dépenses de l’Etat.

« Ce joyau contribuera certainement à l’embellissement de la ville de Bamako et constitue pour nous un réel motif de fierté. Il n’est pas très agréable de rappeler que la Recette Générale du District se trouvait à l’étroit dans un bâtiment en location. Toute chose qui ne convenait pas à un service public de cette envergure, symbole de la souveraineté de l’Etat. Et la Paierie Générale du Trésor se trouvait dans un état de vétusté avancé et compromettait dangereusement la sécurité de ses occupants. Cette cérémonie traduit la ferme volonté du syndicat à œuvrer pour l’amélioration constante des conditions de travail du personnel, l’une des raisons d’être de toute organisation syndicale », a rappelé le Secrétaire général du Syndicat du Trésor, Aguissa Maïga. Avant de remercier le Gouvernement à travers le ministre de l’Economie et des Finances pour « ses efforts constants jamais pris à défaut pour accompagner la section syndicale dans cette œuvre magnifique dont l’intérêt pour les militants n’est plus à démontrer ».

Pour conclure, il dira : « Je prends l’engagement solennel, au nom des camarades de la Paierie Générale du Trésor et de la Recette Générale du District, de prendre soin de ce joyau architectural en vue de le pérenniser et le transmettre à la génération future en bon état. Dans la perspective des réformes des services du Trésor, les besoins de bâtiments sont toujours d’actualité.

 Nous osons croire que votre soutien Monsieur le ministre, sera au rendez-vous chaque fois que vous serez sollicité pour appuyer la Direction dans les jours à venir pour la réalisation d’autres projets. »

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite