CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE DU MALI (CCIM) : Madjou Simpara porté à la tête d’un bureau de choc de 9 membres

137

C’est avec 214 voix pour et 4 bulletins nuls que les délégués de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali ont porté leur choix sur le désormais ex-1er vice-président et président intérimaire Madjou Simpara pour diriger la Chambre commerce et d’industrie du Mali. C’était le dimanche 21 mai à la faveur de la Session extraordinaire de l’Assemblée Consulaire tenue au Centre international de conférences de Bamako (CICB).

Pour cette assemblée générale extraordinaire, plus de 200 délégués sont venus de toutes les localités du pays afin de trouver un successeur au président Youssouf Bathily incarcéré depuis plusieurs mois à la Prison centrale de Bamako pour un détournement présumé de biens publics. Vu l’indisponibilité du président Bathily à exercer sa mission, la gestion des affaires courantes était logiquement confiée au 1er vice-président de la structure Madjou Simpara. Cependant, il se trouve qu’au niveau de la CCIM, les pouvoirs du président intérimaires sont très limités, une situation qui avait mis les bâtons dans les roues de l’institution et précipitée notamment la tenue de cette assemblée générale extraordinaire afin que la Chambre puisse trouver un président disposant de tous ses pouvoirs pour mener à bien le plan d’action de la mandature.

Au terme du processus électoral, l’opérateur économique Madjou Simpara, le président intérimaire, seul candidat au fauteuil pour la succession de Youssouf Bathily, a été plébiscité avec 214 voix pour contre 4 bulletins nuls.

Très respecté dans le monde des affaires, le nouveau président de la CCIM qui se trouve désormais à la tête d’un bureau de 9 membres a remercié l’ensemble des délégués sur le choix porté sur sa modeste personne à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali.

S’adressant à la presse après son élection, il a révélé qu’il place son mandat sous le signe de l’industrialisation du pays qui représente à ses yeux la seule voie pour un développement économique réel : avec pour objectif de réduire le volume des importations. Le président de la CCIM a remercié le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, et l’ensemble des membres du gouvernement pour les efforts consentis pour le secteur privé.

Notons qu’un bureau consensuel de 9 membres que certains appellent l’équipe choc qui est formé autour de Madjou Simpara. La première vice-présidence est occupée par l’opérateur économique Ba Seydou Sylla. Mamadou Thiéni Konaté (il fut président du Collège transitoire de la CCIM) se retrouve à la 2e vice-présidence. Boubacar Tandia (PDG du Groupe Tandia) occupe le fauteuil de 3e vice-président tandis que Mme Djittèye Djitta Dème est promue 4e vice-président. Djibril Baba Tabouré vient à la 5e vice-présidence. Les postes de 6e et 7e vice-présidents sont occupés respectivement par Ibrahima Diawara, patron d’Ibi Group, et Issa Yattassaye. A la 8e vice-présidence, on retrouve un mastodonte du secteur privé malien en la personne de Mamadou Yara non moins patron de Yara Oil. La 9e vice-présidente n’est autre que Mme Simpara Saran Traoré, transitaire de son état connu sous le nom de Saran Gossi Saran. Et certains membres de l’ancien bureau de Youssouf Bathily ont été reconduits.

Pour rappel le nouveau président de la CCIM Madjou Simpara est le représentant de la marque Samsung au Mali, promoteur de la société de boisson NBB. Aussi, il a plusieurs usines dans la sous-région dont la dernière en date inaugurée en Guinée Conakry lui a  couté plus de 10 milliards de F CFA. Au terme du scrutin, le représentant du ministre de l’Industrie et du Commerce, Boubacar Diallo s’est félicité du climat apaisé qui a caractérisé le scrutin et a réaffirmé la disponibilité du département à accompagner ce nouveau bureau qui doit mener à bon port le reste du mandat de Youssouf Bathily qui doit prendre fin en 2025.                                                                   Kassoum THERA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite