2e MANDAT DE MAMOUTOU TOURE : Au nom de la réconciliation, place au travail !

26

Dieu l’a décidé : le 29 août dernier, Mamoutou Touré, seul candidat en lice, a été élu pour un second mandat consécutif à la tête de la Fédération malienne de football. Mais ce fut au terme d’un feuilleton mouvementé, agrémenté de décisions contestées devant les juridictions sportives. Même si le droit a, finalement, prévalu, il y a eu incontestablement cassure et fissure au point de laisser plusieurs chaises vides le jour du scrutin, celles des frondeurs. Frondeur ? Un mot à bannir du lexique du football malien. Maintenant que « le vin est tiré », il faut en tirer le seul et unique enseignement qui vaille : la réconciliation. Pour se remettre au travail. Pour le bonheur des nombreux amoureux du ballon rond ! Pour l’honneur même du football malien et du Mali tout court !

La réconciliation des acteurs du football a toujours été au cœur de l’action de Mamoutou Touré dit Bavieux depuis août 2019, date de son avènement aux commandes du football malien. Et Dieu seul sait que l’homme s’est attelé à la tâche.

Il n’a manqué ni occasion, ni opportunité et nul créneau pour appeler à l’unité et à la cohésion au sein du football, une discipline dans laquelle notre pays a fourni le premier Ballon d’or africain, a joué des finales de Coupe d’Afrique des clubs et une finale de la Coupe d’Afrique des nations. Donc, une nation de football, qui ne mérite point le sort qui est le sien aujourd’hui dans son administration et sa gestion.

« Notre grand regret, c’est que nous peinons à pacifier profondément l’environnement de notre football, malgré de multiples efforts », a reconnu, impuissant, Bavieux Touré, ébauchant son bilan 2019-2023. Mais, le couvert semble remis au vu de certains éléments de langage qui ont émaillé les différents discours et interventions au cours de l’AGE du 29 août 2023. Tous les intervenants en appellent au sens du discernement pour une réconciliation globale et pour l’action.

Dans un discours lu au nom du président Touré, absent à l’AGE pour des raisons extra-sportives, Toubaye Koné, son mandataire, dira que l’élection du nouveau bureau fédéral ne signifie ni la victoire d’un camp, ni la défaite de l’autre. Elle traduit plutôt le triomphe des principes démocratiques qui gouvernent notre football. Cette élection, insiste-t-il, ne doit pas être considérée comme une défaite des frères d’en face, mais le résultat d’une compétition sportive électorale qui devait déboucher forcément sur un vainqueur.

Selon lui, Bavieux et son équipe ne sont pas ces vainqueurs triomphalistes. C’est pourquoi, ils nourrissent l’espoir que leurs frères de l’autre côté vont les rejoindre bientôt pour bâtir ensemble  le football malien de demain.

« Chers frères et sœurs qui ne sont pas de notre bord, au cours de ces dernières semaines, nous avons tous vécu des moments particuliers à travers une campagne électorale inédite. Nos partisans et inconditionnels de tous bords nous ont soutenus par tous les moyens à leur disposition. Certains d’entre eux sont allés quelque peu au-delà de la simple manifestation de leur préférence. Solennellement, le président Touré, en son nom et au nom de l’ensemble de son équipe, tient à présenter ses sincères excuses à tous ceux et à toutes celles qui se sont sentis vexés ou désobligés par des propos et des actes venant de ses partisans.Quant aux attaques dont nous avions été la cible et plus particulièrement le président Touré, nous pardonnons à leurs auteurs et ne leur en tenons aucune rigueur de quelque nature que ce soit », a lu Toubaye Koné. Il ajoute que l’élection est maintenant terminée, « c’est le temps des actions ». « En attendant de mettre en œuvre notre ambitieux programme de développement de notre football, nous exhortons tous et chacun à se donner la main pour relever les immenses défis immédiats qui nous attendent », lance-t-il.

A l’endroit des camarades du comité exécutif élu, il les appelle et les engage à bannir de l’environnement de notre football les maux qui ont pour noms le clanisme, l’exclusion, l’auto-exclusion, la marginalisation et l’auto-marginalisation.

Il est temps que les déchirures que notre football connait depuis plusieurs années prennent fin, dit-il. « Nous devons être capables de nous entendre sur ce qui nous unit. De la même façon, il nous faut nous éloigner de tout ce qui peut nous diviser et, par conséquent, polluer l’environnement de notre football. Soyons des leaders capables de transcender nos divergences et de faire face à  l’essentiel : le développement de notre football », exhorte le mandataire du président Mamoutou Touré. Dont il lance ici le serment en ces termes : « Le président Touré prend ici l’engagement solennel devant la communauté du football que le nouveau comité exécutif qu’il préside ne ménagera aucun effort pour accomplir ce que nous considérons comme un ‘sacerdoce’ : réconcilier les cœurs et les esprits et permettre aux footballeurs, aux entraîneurs et autres supporteurs de vivre leur passion dans la joie ».

Les propos du directeur national des sports et de l’éducation physique, Abdoul Aziz Maïga, ne sont pas moins pleins d’espoir sur l’avenir : « Les synergies entre la Fédération malienne de football et le ministère de la Jeunesse et des Sports, chargé de l’Instruction civique et de la Construction citoyenne sont fortes et nous sommes résolument engagés à poursuivre nos efforts de collaboration pour le bonheur du football ».

Même optimisme et même message d’espoir chez Moussa Sylvain Diakité, directeur de campagne du candidat Mamoutou Touré : « Comme le président Bavieux l’a toujours souhaité et voulu, nous sollicitons le rassemblement de tous les acteurs du football malien et nous tendons la main à tout le monde sans exception. Oui tout le monde a sa place et c’est seulement ensemble que nous pourrons franchir les obstacles et atteindre nos objectifs.

Aujourd’hui, il n’y a ni vainqueur ni vaincu puisque nous sommes une même famille du football ». Alors, place aux actes !                                           El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite