Secteur de la sécurité alimentaire et de l’emploi : Le Directeur de la société « M’bouna-Sa » désigné « Meilleur manager africain »

18

Le Directeur général de la société « Mbouna-Sa », Mohamed Cissé, vient d’être désigné « Meilleur manager africain du secteur de la sécurité alimentaire et de l’emploi » lors de la prestigieuse cérémonie de distinctions de la 18è édition du Prix Africain de Développement (Padev) le 26 octobre 2023, à Kigaly, au Rwanda.

Le jeune Directeur général de la société « Mbouna-sa), Mohamed Cissé, vient d’honorer le Mali lors de la 18è édition du Prix Africain de Développement (PADEV) tenue du 25 au 28 octobre 2023 à Kigaly, au Rwanda. Il a été désigné « Meilleur manager africain du secteur de la sécurité alimentaire et de l’emploi ». Une distinction dédiée d’abord au peuple malien et à l’ensemble des travailleurs de la société « Mbouna-sa ». Voilà pourquoi, il a été très heureux de recevoir ce Prix des mains du président de la Fondation 225, initiateur de cette prestigieuse cérémonie de distinctions des personnalités africaines de différents secteurs.

Notons que la société « M’Bouna » est une unité industrielle spécialisée dans la production de farine de blé. Elle approvisionne le marché local en farine et aliment bétail. En plus de la création d’emplois, l’entreprise ambitionne de s’exporter.

« C’est parce que nous sommes le leader national de la transformation de céréales notamment par la production de farine de froment et un large choix d’aliments bétails de qualité supérieure répondant aux normes internationales que nous mettons à votre disposition notre farine boulangère et notre farine pâtissière » précise le patron de la société Mohamed Cissé.

Installée à Sanankoroba, cette unité industrielle est bâtie sur une superficie de 2.5 hectares et a une capacité de production journalière de 200 tonnes. Le coût de l’investissement s’élève à plusieurs milliards de FCFA. Aujourd’hui, cette entreprise a créé plusieurs emplois permanents. Une manière de lutter contre le chômage.

En tout cas, cette société fait aujourd’hui la fierté nationale à l’international. Cela grâce au professionnalisme de ses cadres.

Il est nécessaire de rappeler que le Prix Africain de Développement (Padev) a vu le jour en 2006 à Abidjan par des organisations de la société civile de 12 pays africains réunis autour de la Fondation 225 du Burkina Faso et de Safam Com International de la Côte d’Ivoire. Il s’agissait de contribuer à booster le développement des pays africains, à travers l’instauration d’une culture du travail, du mérite et de l’excellence, comme une des valeurs cardinales de la société africaine. C’est en mai 2007 que la première édition de la cérémonie de remise de cette distinction aux lauréats s’est déroulée à l’hôtel du 2 Février à Lomé, au Togo.

Notons que l’objectif du Prix Padev est « d’instaurer une culture du travail, du mérite et de l’excellence comme une des valeurs cardinales et structurantes de la société africaine. Il s’agit aussi de susciter la prise de conscience autour de la responsabilité de chaque Africain comme acteur du processus de développement de son pays et non plus comme un spectateur passif des politiques gouvernementales en la manière ». C’est aussi une manière de célébrer les hommes et les femmes dont les œuvres sont de nature à produire un impact notable sur le processus de développement de leur pays.

                                                                                   El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite