AMELIORATION DE LA GESTION DES POINTS DES COURSE EN DIRECT (PCD): La Direction du Pmu-Mali échange avec les promoteurs privés des points de course en direct

51

Dans le cadre de l’amélioration de la gestion des points de course en direct (Pcd), la Direction générale du Pari mutuelle urbain du Mali (Pmu-Mali)  s’est entretenu avec les promoteurs privés le mardi 14 décembre 2021 à l’hôtel de l’Amitié. L’échange avait pour objectif d’identifier des zones d’amélioration de la gestion des Pcd et de proposer des pistes de solutions. La rencontre était présidée par Fassery Doumbia (directeur général du Pmu-Mali).

  l’ouverture de la rencontre, Fassery Doumbia (directeur général du Pmu-Mali) a fait savoir que dans le cadre de la mise en œuvre de ses activités, la direction du Pmu-Mali a entrepris depuis 2007-2008, la gestion des Points de course en direct de concert avec les promoteurs privés. Près de 8 ans après, un cahier de charges a été élaboré pour encadrer le partenariat. « Il s’avère aujourd’hui nécessaire de procéder à une évaluation de la mise en œuvre de ce cahier de charges en prenant en compte l’évolution générale de l’environnement économique et social et des enjeux pour toutes les parties prenantes. La présente rencontre entre le Pmu-Mali et les promoteurs privés s’inscrit dans ce cadre. La rencontre vise à proposer de façon collégiale et consensuelle des actions concrètes et pratiques pour l’amélioration de la gestion des Pcd. Les échanges permettront d’identifier et de proposer des pistes de solutions et des zones d’amélioration de la gestion des Pcd », a-t-il souligné. Au nom des promoteurs privés, Mohamed Haïdara (président des promoteurs privés et non moins président de la Fédération malienne de sports équestres) a remercié la direction du Pmu-Mali pour l’organisation de la rencontre car, à ses dires, « le Pmu-Mali est leur raison d’être ». Selon Ismaïl Diarra (représentant les administrateurs), les points de course en direct (Pcd) sont importants dans l’apport du Pmu-Mali. Et la rencontre, à son entendement, permettra au Pmu-Mali et aux promoteurs privés d’avancer dans leur partenariat.

Pour mieux débattre, les participants ont été repartis en 3 groupes avec des thèmes spécifiés. C’est ainsi que le groupe 1 s’est penché sur la gestion juridique et fiscale du cahier de charges ; la redevance imputable au Pmu-Mali sur la gestion fiscale des Pcd ; la question des ristournes et d’assurance. Le 2e groupe a échangé sur la gestion fonctionnelle et matérielle (gestion des équipements, l’entretien des groupes électrogènes, le fonctionnement des salles VIP) ; la gestion du personnel (guichetiers) ; l’image de Pmu-Mali et la gestion sécuritaire. Le 3e groupe a débattu des thèmes portant sur l’implication des promoteurs dans la gestion des Pcd ; l’évaluation du personnel ; l’atteinte des objectifs commerciaux.

A l’issue des échanges, les participants ont accordé leurs points de vue sur, entre autres, les attentes des deux parties (Direction Pmu-Mali et promoteurs privés) pour l’exécution correcte des obligations de chaque partie ; les mesures concrètes à prendre ou à appliquer pour une amélioration de la gestion des Pcd ; les moyens humains, techniques et financiers à mettre à disposition pour renforcer les capacités opérationnelles des structures ; les mesures concrètes pour consolider le dialogue de gestion et la complémentarité entre la Direction de Pmu-Mali et les promoteurs privés ; les axes d’amélioration de la sécurité des agences et du personnel ; les mesures concrètes pour une meilleure gestion du personnel et des matériels des agences. Les éléments et les axes d’amélioration du cahier des charges et du fonctionnement des Pcd ont été identifiés et convenus. Un rapport de l’atelier a été dressé.                        Siaka DOUMBIA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite