- Publicité-

Un jeune dénonce dans une vidéo le bourrage d’urnes en commune V au profit de l’Adema-Urd- Adp-Maliba : « Ils ont remis 200 000 Fcfa dans plusieurs bureaux de vote et acheté le silence des policiers »

144

« Une pièce à conviction »,  « un aveu qui  se  passe de tout commentaire ». En tout cas du côté des partisans de l’honorable Moussa Timbiné de l’alliance RPM-Apr, les expressions  ne manquent pas pour  décrire leur dernière trouvaille qui aurait selon eux fait basculer le résultat du second tour des législatives en leur défaveur. Il s’agit bien évidemment d’un élément vidéo  de trois minutes d’un jeune homme d’une trentaine d’années qui circule sur les réseaux sociaux depuis dimanche 26 avril.

Habillé dans un tee shirt et jean avec des taches d’huile, le jeune homme qui semble être un mécanicien a témoigné avec sérénité et une certaine aisance en décrivant la chronologie de son forfait. Il  s’agit bien évidemment de bourrages d’urnes qu’il aurait effectuées dans plusieurs bureaux de votes de Badalabougou Sema en commune V au profit de l’alliance Adema-Adp-Maliba Urd. Ce, au détriment de l’alliance Rpm-Apr conduite par l’honorable Moussa Timbiné.

« Ils ont donnée 200 000 fcfa par bureaux de vote pour acheter le silence de ceux qui s’y trouvaient au second cycle du quartier Sema de Badalabougou. L’opération a commencé dans deux bureaux de vote, il s’agit du bureau 11 et du bureau 24. D’ailleurs les policiers étaient assis près de ces bureaux. Une fois sur place,  il y avait un code  qu’il fallait dire : « Aydia amidya » à savoir que  tu veux ou pas en français. Une fois cette phrase prononcée, cela veut dire que tu peux voter là-bas autant de fois que tu voudras. Pour preuve, il m’est arrivé de mettre plus 80 bulletins dans une urne » a révélé l’intéressé tout en précisant au passage que les commanditaires de ces bourrages d’urne ont acheté aussi le silence des policiers à hauteurs de 150 000 Fcfa. Avant de poursuivre : « Vers 17 h 25, nous étions au nombre de 6 à procéder à ces bourrages ». Par contre, le jeune qui est passé aux aveux affirme n’avoir reçu que la somme de 4000 fcfa de la part du nommé Idrissa Soumano (un agent d’une mairie qu’il n’a pas précisé).

« Les six autres qui ont participé aussi à cette fraude ont reçu le même montant. Mais, j’ai protesté auprès de Soumano car le montant n’était pas conséquent.  Il a promis qu’on va se voir après les résultats. De nos jours, j’ai regretté d’avoir pris part à ce vol, c’est pourquoi je l’ai dénoncé auprès de mon grand frère du nom de jeune. En tout cas je confirme bel bien que Timbiné a été volé en commune V et j’ai participé à l’opération » a conclu l’intéressé tout en  présentant  le nommé Soumano  comme le cerveau de ce vol.

Il faut rappeler qu’avec ces aveux et d’autres requêtes introduites par le camp Timbiné, ceux-ci ne doutent point que les candidats de leur alliance seront remis dans leurs droits par  la cour constitutionnelle. « Nous avons dit à qui veut l’entendre que personne ne pouvait battre légalement Moussa Timbiné et ses colistiers en commune V. Voilà que le pot aux roses fut découvert à travers cette vidéo et d’autres manigances faites aussi à d’autres niveaux »  nous a confié un soutien de Timbiné. Du côté des soutiens de l’alliance Adema-Urd-Adp Maliba, certains minimisent la porté de cette vidéo et vont jusqu’à dire que le jeune homme a été payé pour jouer au spectacle.

Wait and see.

Kassoum THERA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite