- Publicité-

MAHAMADOU SANOGO, FONDATEUR ET CEO DE LA STARTUP  »EMPLOI ET MOI »: »Emploi et Moi est une plateforme qui a pour missions d’aider et d’accompagner les demandeurs d’emploi au Mali »

104

Titulaire d’une Licence en marketing et management et Master I en cours en Gestion des ressources humaines à l’Institut supérieur de commerce ISC-Business School, Mahamadou Sanogo est le Fondateur et CEO de startup « Emploi et Moi ». Il a nous accordé une interview, dans laquelle il nous en parle, en précisant ses domaines d’intervention, les difficultés rencontrées lors de sa mise en œuvre, avant de lancer un message à l’endroit des jeunes qui veulent lancer leur startup.

Aujourd’hui-Mali : Parlez-nous de la startup « Emploi et Moi » ?

Mahamadou Sanogo : « Emploi et Moi » est une startup qui a pour mission d’aider et d’accompagner les demandeurs d’emploi au Mali et ceux de la Diaspora qui désirent rentrer. À la base, nous fonctionnons comme un Cabinet de recrutement.

Nous sommes en réalité un facilitateur de ressources humaines (RH) qui se différencie par le coût de ses services de recrutement, placement, formation, coaching, contrôle renforcé à la recherche d’emploi, publication d’annonce, fiche de poste et l’approche smart, en utilisant tous les moyens de communication digitaux afin de rapprocher les demandeurs d’emploi et les entreprises en leur donnant des profils qualifiés. Nous avons mis en place le premier magazine numérisé 100% RH téléchargeable via notre plateforme et aussi tiré à 2000 exemplaires afin de promouvoir les bonnes pratiques des ressources humaines et mettre en valeur les acteurs, les professionnels du milieu et les profils des demandeurs d’emploi, à travers une rubrique « CVthèque ». Et les travailleurs indépendants ou artisans à travers la rubrique « Freelancer ».

Les entreprises recrutent aussi à travers la rubrique CV Thèque, venant en appui également aux travailleurs indépendants Ex : Un menuisier. Nous disposons également d’une plateforme web « emploietmoi.com », dynamique autour d’un portail d’informations et d’échanges qui permet aux entreprises de publier leurs offres. Enfin, nous proposons des services événementiels professionnels (forum, after Works) afin de réunir les acteurs de l’écosystème entrepreneurial et les chercheurs actifs d’emplois.

Quant à la plateforme « Emploi et Moi », elle vise à résoudre la problématique de la conception des CV qui sont généralement mal conçus par les candidats, ce qui réduit leur chance d’obtention d’emploi et pour les entreprises, de bénéficier d’une base de données plus ordonnée, lisible pour une meilleure sélection des candidats. L’application de façon opérationnelle permet de concevoir des documents ressources humaines, notamment la conception de CV avec plus de 50 modèles, allant du modèle standard au modèle professionnel ou technique, à travers un formulaire une fois rempli qui génère automatiquement le CV sur un choix de plus de 50 modèles ; conception de lettre de motivation grâce à des modèles prédéfinis ; conception de lettre de démission ; conception de lettre de promotion.

Comment vous est venue l’idée de lancer cette startup ?

C’est pour pallier le manque d’information des emplois disponibles sur le marché du travail et de renforcer les ressources humaines des entreprises que nous avons décidé de lancer « Emploi et Moi ». Avec un slogan « Un emploi pour chaque Malien », notre entreprise s’emploie activement à résoudre la problématique de l’emploi au Mali, avec un taux de chômage pointant à plus de 21% pour une population de 20 212 538 d’habitants dont plus de la moitié sont des femmes et des jeunes.

 Une des causes de ce taux de chômage élevé est l’inadéquation entre l’offre et la demande d’emploi. En effet, les entreprises maliennes sont en manque de ressources humaines qualifiées et compétentes. Nous nous plaçons auprès des demandeurs d’emploi pour faciliter leur insertion dans le milieu socio-professionnel et du côté des entreprises en leur proposant des profils adéquats afin d’accroître leur rendement.

Après son lancement, « Emploi et Moi » a-t-elle rencontré du succès ?

De sa création à nos jours, nous avons pu insérer 315 demandeurs d’emploi. C’est pour cela que nous avons été la meilleure Startup TIC lors du TIC Awards 2019. Emploi et Moi a représenté le Mali au Social and Inclusive Business Camp à Marseille (France) en Novembre 2018, et toujours en 2019, nous avons été choisis pour représenter le Mali à la 3è Grande Rencontre des Entrepreneurs du Monde Francophone à Strasbourg (France). Vu toutes ces récompenses, nous pouvons dire que « Emploi et Moi » a rencontré du succès.

Avez-vous rencontré des difficultés dans la création de la plateforme ? Si oui, lesquelles ?

Comme toute entreprise, au début nous avons été confrontés à des difficultés, notamment le manque d’accompagnement et de financement. Nous avons eu énormément de difficultés pour financer le projet, mais avec le courage et la détermination nous avons pu avoir de financement. 

Pensez-vous que l’économie numérique peut-être un moteur pour le développement du pays ?

Vous savez, le Mali a été parmi les premiers pays africains à élaborer un document sur le numérique dénommé « Mali numérique 2020 ». Ce point porte sur la poursuite, l’intensification et le déploiement de l’infrastructure large bande pour la transmission et les réseaux d’accès. Il comporte la pose de 4.500 km de câble de fibre optique pour la connexion des huit (8) capitales régionales et l’interconnexion du Mali aux pays voisins. Au vu de cela, oui l’économie numérique peut être un levier de croissance économique et sociale et surtout un moyen moins coûteux de se former et s’informer.

Comment envisagez-vous le développement de l’économie du numérique au Mali dans les prochaines années ?

Cet axe s’emploie à adapter la gouvernance du secteur aux enjeux du numérique, favoriser le développement des entreprises TIC locales, promouvoir la culture numérique au sein des grandes entreprises et développer des startups.

Avez-vous un message à transmettre aux jeunes entrepreneurs maliens qui hésitent peut-être encore à lancer leur startup ?

Le message que j’ai à donner aux jeunes qui veulent lancer leur startup, c’est de se fixer un objectif, de concrétiser son idée, de favoriser le travail en équipe, s’entourer de bonnes personnes, de se focaliser sur son projet, même sans argent, parce que nous pouvons commencer avec un zéro et après grimper les échelons. La route ne sera sûrement pas facile, ne pas se décourager aussi après des échecs car chaque échec est une voie vers la réussite et toujours être optimiste pour aller de l’avant.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Nous exhortons les étudiants maliens, les diplômés, les demandeurs d’emploi et également les entreprises à utiliser notre Application V.1.0 qui vient de révolutionner le secteur des ressources humaines (RH) au Mali, génératrice de CV, de lettre de motivation, promotion, démission, etc. dont le passe est à 500 FCFA pour 24H, très smart, digitale, très facile d’utilisation, disponible sur PlayStore.

Réalisé par Mahamadou TRAORE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite