- Publicité-

APRES LA CEREMONIE D’HOMMAGE :Les corps des deux camionneurs marocains rapatriés à Agadir hier

1

C’est hier soir que les dépouilles mortuaires des deux Marocains tués au Mali lors d’une attaque sur la route de Kayes ont été rapatriés au Maroc. Bien avant, dans la matinée d’hier, le personnel de l’ambassade, avec à sa tête S. E. M. Hassan Naciri, a salué la mémoire des deux disparus dans une salle de l’Hôpital dermatologique de Bamako.

‘atmosphère était lourde hier à l’Hôpital dermatologique de Bamako où se déroulait la cérémonie d’hommage qui, outre l’ambassadeur du Maroc au Mali, a enregistré la présence du directeur de cet établissement sanitaire, Pr. Ousmane Faye, du président de l’Association d’amitié Mali-Maroc, Moussa Diarra, des membres  de la communauté marocaine et de la Tidianya. Toutes ces personnalités ont rendu un dernier hommage aux deux camionneurs tués à la suite d’une attaque au Mali. Il s’agit de feus Id Bella Lahoucine et Hassan Bassou. Le temps fort de cette cérémonie  a été la prière mortuaire sur les disparus. En marge de cette cérémonie, l’ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Hassan Naciri de préciser que le rapatriement des deux cercueils se fera via l’aéroport de Casablanca Mohammed V avec la continuation sur l’aéroport d’Agadir au centre du Royaume.

« Nous avons tenu à faire cette cérémonie sobre et digne (compte tenu des mesures et des restrictions liées à la pandémie) pour saluer l’âme des défunts avant leur départ. C’est l’occasion pour nous de saluer l’âme des disparus, d’adresser nos condoléances aux familles, de remercier les autorités marocaines surtout Sa Majesté le Roi Mohammed VI qui a tenu à ce que les opérations soient prises en charge par le Royaume marocain », a souligné le diplomate marocain. Il a profité de l’occasion pour saluer aussi les autorités maliennes, notamment le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, le ministère de la Santé et celui de la Sécurité qui ont tenu à apporter leurs contributions pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles.

Présent à la cérémonie, le président de l’Association d’amitié Mali-Maroc (Amama) Moussa Diarra tout en condamnant vigoureusement ces assassinats a saisi cette occasion pour exprimer ses condoléances  les plus attristés aux familles des disparus et à tout le peuple marocain.

« Pour nous ce sont des martyrs »

Même condamnation et compassion chez le président du Conseil fédéral national des Tidianis du Mali (Confenat). « Quand nous avons appris l’assassinat lâche de nos frères marocains, nous avons été attristés et nous avons condamné avec la dernière énergie. Ce crime n’est pas acceptable ni par l’islam et par les esprits. Ce sont des innocents qui ont été froidement exécutés. Pour nous, ce sont des martyrs et la place des martyrs c’est le Paradis », a fait savoir le président de la Confenat.                                                                                                                                                                                                        Kassoum Théra

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite