Après son éjection à la tête du Conseil Malien de Base du Gabon (COMAGA): Habib Sylla revient de nouveau avec un bureau Habib Sylla revient de nouveau avec un bureau

91

Éjecté dans son fauteuil du président du Conseil malien de base du Gabon (Comaga) par les Maliens du Gabon lors de l’assemblée générale extraordinaire du Conseil malien de base du Gabon (Comaga), tenue le 27 septembre 2020, Habib Sylla, l’actuel président du Haut conseil des Maliens de l’extérieur (Hcme) ne semble pas digèrer cette éjection. C’est pour cela, il revient de mettre en place un nouveau bureau parallèle du Comaga. Pour définitivement remédier à cette crise, Mamadou Méré Diawara, l’actuel président du Conseil malien de base du Gabon (Comaga) et son bureau viennent d’envoyer une correspondance aux autorités maliennes.

Aujourd’hui, le courant ne passe plus entre le président du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur (Hcme), Habib Sylla et les membres du Conseil malien de base du Gabon (Comaga). L’actuel bureau du Comaga présidé par Mamadou Méré Diawara dénonce un acte de déstabilisation des Maliens résidant au Gabon par Habib Sylla.

Selon un membre du bureau du Comaga, Habib Sylla a été destitué par les Maliens résidant au Gabon pour plusieurs raisons : (renoncement  à la nationalité malienne, absence prolonger du pays d’accueil, etc.). «Les textes du Conseil malien de base du Gabon stipulent qu’une absence prolongée de 6 mois sans une raison valable peut être un motif pour relever un président. En plus de cela, les textes disent également qu’il faut être de la nationalité malienne pour prétendre parler au nom des Maliens. Alors que Habib Sylla a renoncé à sa nationalité malienne depuis le 25 novembre 1998 par voie officielle dans la lettre numéro 0012/98 adressé à l’ambassadeur du Mali à l’époque», a-t-il précisé, avant d’ajouter que Habib Sylla veut encore semer le désordre entre les Maliens du Gabon, c’est pour cela il a mis en place un nouveau bureau parallèle du Conseil malien de base du Gabon (Comaga).

L’actuel bureau présidé par Mamadou Méré Diawara,  après avoir faire recours à la justice gabonaise concernant l’affaire, vient également d’envoyer des correspondances aux autorités maliennes à savoir la Présidence de la République, le Conseil National de Transition et à la Primature afin de trouver une solution définitive à cette crise.

Pour M. D, un jeune malien résidant à Libreville au Gabon, Habib Sylla est désavoué par la majorité des Maliens du Gabon. «Habib Sylla a abandonné les Maliens depuis des années. Il ne s’occupe que ses affaires. C’est Mamadou Méré Diawara qui fait tout pour les Maliens en difficulté des appuis financiers et d’autres. Au Gabon, c’est lui qui est apprécié par les Maliens et ils font confiance à lui » a-t-il laissé entendre.

Mahamadou. TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite