UN MEILLEUR CADRE DE TRAVAIL AUX STRUCTURES DE CONTRôLE: L’Inspection des Services de sécurité et de la Protection civile (ISSPC) dotée d’un nouveau siège

64

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Daoud Ali Mohammadine, a procédé, le vendredi 04 février 2022, à l’inauguration du tout-nouveau siège de l’Inspection des Services de sécurité et de la protection civile (Isspc). C’était en présence de l’Inspecteur en chef des services de sécurité et de la protection civile, l’Inspecteur général de police Samba Kéïta ; du directeur général de la gendarmerie, le général Sambou Minkoro Diakité ; du directeur général de la police nationale, l’Inspecteur général de police Soulaïmane Traoré ; du directeur général de l’Office central des stupéfiants, le colonel Modibo Kéïta, et plusieurs autres personnalités.

ans son mot de bienvenue, le représentant du maire de la commune III du district de Bamako a remercié les autorités de Transition pour leurs efforts dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie et de travail des Forces de sécurité. Aussi, il a remercié le ministère de la sécurité et de la protection civile et tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la réalisation de ce nouveau siège. 

Pour sa part, le chef de quartier de Darsalam a prié pour le retour de la paix et de la stabilité dans notre pays, avant de faire des bénédictions pour les porteurs d’uniforme qui se battent au quotidien pour que le Mali soit.

A sa suite, l’Inspecteur en chef des Services de Sécurité et de la Protection civile a sommairement rappelé les missions de son service avant de déclarer : « Avec la vétusté des anciens bâtiments, la réalisation de nouvelles infrastructures était devenue nécessaire, voire obligatoire », a-t-il fait savoir.  Selon lui, ce nouveau siège entièrement financé sur budget national est bâti sur une superficie de 610 mètres carrés. « Cette nouvelle infrastructure est composée d’un rez-de-chaussée, d’un hall d’entrée, une salle de garde, une salle pour les conducteurs, un bureau pour l’inspecteur en chef adjoint, des bureaux pour des inspecteurs avec tortelles, un bureau d’accueil pour orientation, un bureau secrétariat général, deux blocs de toilettes.  Au 1er étage, nous avons des bureaux pour des inspecteurs avec toilette, un bureau pour le comptable matière secondaire, une salle de conférence, une salle informatique, un coin de café et un bloc de deux toilettes. Au 2ème étage, nous avons un bureau pour l’Inspecteur en chef, des bureaux pour inspecteurs, une salle de réunion, un secrétariat particulier, une salle d’archive et de reprographie, un bureau pour le régisseur, une salle d’attente, un bloc de deux toilettes », a précisé l’Inspecteur en chef.

Et d’ajouter qu’avec ce joyau architectural, les inspecteurs se sentiront désormais engagés à maximiser leurs efforts et à produire davantage eu regard aux nombreux défis qui assaillent le domaine de la sécurité. Avant de saluer l’engagement de plus hautes autorités de la Transition en particulier celui du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le général Daoud Ali Mohammadoune, qui a fait de son cheval de bataille l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces de sécurité intérieure.

Quant au ministre de la Sécurité et de la Protection civile, il a fait observer une minute de silence en hommage à tous ceux qui sont tombés sur le champ de bataille. Avant d’ajouter que la réalisation de ce nouveau siège s’inscrit dans le cadre de l’exécution de l’axe du plan d’action gouvernemental relatif à l’amélioration des conditions du personnel de l’administration publique. « L’exécution des missions de l’Inspection nécessite un cadre de travail confortable et moderne », a-t-il dit.

A le croire, cette infrastructure permettra à l’Inspecteur en chef et à tout son personnel de se trouver dans un cadre de travail décent et de produire un travail de qualité et à hauteur de souhait, au profit de toutes les structures relevant du département. Selon le général Daoud, les autorités de la Transition sous le leadership du colonel Assimi Goïta, président de la Transition, chef suprême des armées, ne ménageront aucun effort pour garantir la montée en puissance de nos forces de défense et de sécurité. Ce qui se traduit d’ailleurs par la réalisation d’infrastructures, l’acquisition de moyens logistiques. 

Pour finir, il a invité l’Inspecteur en chef et son personnel à prendre soin de ce bâtiment avant de les exhorter à plus de résultat dans l’accomplissement de leurs missions. « Nous invitons tous les responsables des forces de sécurité à plus d’engagement, de don de soi, d’esprit patriotique pour face aux défis du moment. Nous saluons au nom du Chef suprême des armées les éléments des forces de défense et de sécurité pour les résultats obtenus dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et la criminalité. Maintenons le cap, nous y arriverons », a-t-il conclu.                                                                                        Boubacar PAÏTAO

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite