- Publicité-

73E SESSION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA BDM-SA: Ambition : Etre la banque numéro Un au sein de l’espace Uemoa !

8

Aujourd’hui, l’ambition de la Banque de Développement du Mali (BDM-sa) est de dépasser son rang de 2ème banque au sein de l’espace Uemoa pour être la banque Numéro Un. Selon le président du Conseil d’administration, Ahmed Mohamed Ag Hamani, il y a des raisons solides d’espérer en toute sérénité, tant l’engagement et le professionnalisme des agents de la Banque sont remarquables et méritent d’être salués. Aujourd’hui, dira-t-il, la BDM-sa a tenu jalousement son rang de leader du système bancaire malien. C’est ce qui ressort des travaux de la 73ème session du Conseil d’administration, tenus le 28 août dernier, dans la salle de conférence du siège de la Banque en visio-conférence, en présence de l’Administrateur directeur général, Bréhima Amadou Haïdara. L’occasion était bonne pour saluer les différentes distinctions reçues par la BDM-sa au plan international dont le Trophée de la « Meilleure Banque Régionale de l’Afrique de l’Ouest » 2021.

Notre session se tient dans un environnement marqué par le désordre climatique rendant de plus en plus notre mission identique à celle du pompier qui doit sauver ce qui reste dans la survivance des activités, pour que renaissent tous les ressorts de la croissance globale et que la vivacité et l’espérance soient réalité.

En dépit de ce contexte pesant, votre banque a fait plus que résister grâce aux saines orientations et impulsions des Administrateurs que vous êtes et aussi grâce à la ténacité et la pugnacité de toute l’équipe de la Direction Générale que je tiens à féliciter en votre nom ». C’est par ces propos que le président du Conseil d’administration (Pca) de la Banque de Développement du Mali (BDM-sa) Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre, a souhaité la bienvenue aux administrateurs à l’occasion de la 73ème session du Conseil d’administration dont les travaux se sont déroulés, le samedi 28 août dernier, dans la salle de conférence de la Banque.

Compte tenu de la pandémie de la Covid19, cette rencontre s’est tenue par visio-conférence en présence de l’Administrateur directeur général, Bréhima Amadou Haïdara, quelques jours seulement après la présentation officielle des différents trophées remportés par la BDM-sa sur le plan international au ministre de l’Economie et des Finances, Alousseinou Sanou. Il s’agit du Trophée de la « Meilleure Banque Régionale en Afrique de l’Ouest » en 2021 lors des « African Banker Awards » et la nomination de l’Administrateur directeur général de la BDM-sa, Bréhima Amadou Haïdara, parmi les cinq « Meilleurs dirigeants de banque en Afrique ». 

Pour cette 73ème session du Conseil d’administration, il s’agissait pour les administrateurs d’adopter et d’examiner les points inscrits à l’ordre du jour. Ainsi, les travaux ont porté essentiellement sur l’arrêté des comptes de l’établissement au 30 juin 2021. Et il a été constaté, par les administrateurs, la bonne tenue des indicateurs de performance du Groupe BDM par rapport aux objectifs assignés.

« La BDM-sa a tenu jalousement son rang de leader du système bancaire malien et continue de se déployer tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur par une judicieuse implantation dans la sous-région. Ce dynamisme permet d’entrevoir l’amélioration de son rang actuel de banque numéro deux au sein de l’Uemoa.

Oui nous visons sereinement le premier rang, celui de banque numéro Un de notre espace, et à cela, il y a des raisons solides d’espérer en toute sérénité, tant l’engagement et le professionnalisme de nos agents sont remarquables et méritent d’être salués publiquement » a fait savoir Ahmed Mohamed Ag Hamani avec beaucoup de fierté. Avant de préciser : « Notre monde actuel est un monde de l’accélérateur de l’histoire, un monde qui ne saurait s’accommoder de lourdeurs ni de lenteurs dans le domaine des affaires. Il nous faut continuer d’assoir la maitrise de toutes les nouvelles techniques de suivi des comptes en temps réel par le client. Pour continuer de bien servir cette précieuse clientèle en toute fierté, l’innovation bancaire utile doit se retrouver chez nous d’abord avant d’émigrer vers les autres. Nous devons continuer de tracer le chemin comme nous l’avons fait avec le GAB ou Guichet automatique de banque dans le passé ».

Il a conclu ainsi : « Mais nous devons déplorer tout le retard infligé à notre programme de réalisation du nouveau siège, ce siège qui doit coller à la réalité de nos ambitions de progrès et d’épanouissement. La pesanteur administrative étatique nous paralyse sur ce terrain depuis maintenant plusieurs années. Notre grand souhait est de placer un plus étincelant dans la vitrine de référence de notre capitale.

Nous osons espérer que les déblocages attendus ne tarderont plus ».

Les administrateurs ont profité de cette occasion pour adresser leurs chaleureuses félicitations à la Direction générale sous le leadership de l’Administrateur directeur général, Bréhima Amadou Haïdara, et à l’ensemble du personnel du Groupe BDM pour la qualité du travail effectué. Avant de les inciter à maintenir le cap afin de rééditer de belles performances à l’instar des exercices précédents.

Depuis mai 2021, le capital social de la Banque a été doublé, passant de 25 à 50 milliards de Fcfa, faisant de la BDM-sa la deuxième banque de l’Umoa à atteindre ce niveau de capital sur plus de 120 banques.

A préciser que les filiales du Groupe BDM, à savoir BDU Guinée Bissau, BDU Côte d’Ivoire et BDU Burkina Faso ont aussi tenu leurs sessions de Conseil d’administration par visioconférence. Et les mêmes tendances haussières des agrégats sont observées au niveau desdites filiales à fin juin 2021.

S’agissant du domaine de la formation, cinq Maliens viennent d’être distingués dans la promotion 2021 de l’Institut des Techniques de Banque (ITB) de France. Sur un effectif de 3 500 auditeurs, deux Maliennes ont occupé les deux premières places et la quatrième place aussi est revenue à un Malien. Ce qui est un fait inédit dans les annales des formations au niveau de cette prestigieuse école de formation aux métiers de banque.

D’où des motifs de satisfaction pour les administrateurs qui n’ont ménagé aucun effort en vue de consolider l’évolution positive du Groupe BDM.

                                                                                  El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite