- Publicité-

PROMOTION DE L’EMPLOI DES JEUNES DANS LE MONDE RURAL : Mali-Evénement international va lancer le projet « Marche vers un métier »

356

L’Agence Mali-Evénement international, avec le concours de l’Anpe, va organiser au mois de mars une activité d’information, d’orientation et de sensibilisation des jeunes dénommée « Marche vers un métier ». Cette initiative vise surtout à faire découvrir les opportunités du monde rural aux jeunes.

La marche vers un métier, selon Bouba Fané, le premier responsable de Mali Evénement international, va s’étaler sur 12 jours : du 15 au 26 mars. Elle sera à cet effet marquée par une série d’événements, notamment une marche à partir du Boulevard de l’indépendance jusqu’à la Primature. Des visites guidées dans des réalisations, chantiers et zones d’installation de jeunes, réalisées ou suivies par les structures de l’emploi, sont aussi prévues.

« Nous voulons faire découvrir aux participants les opportunités d’emplois existantes dans le monde rural, susciter chez les jeunes l’envie de reconversion, encourager les jeunes pionniers qui se sont déjà insérés dans le monde rural. Ce n’est pas tout, elle vise aussi à favoriser un changement de mentalité chez les jeunes demandeurs d’emploi tout en les amenant à se prononcer par rapport aux opportunités d’emplois en milieu rural, à travers une déclaration », a souligné Bouba Fané. Qui a ajouté qu’une des activités phares de cette caravane sera la visite de plusieurs localités comme Niono, Markacoungo, Fana, Konobougou et Ségou, considérées comme des zones de production agricole par excellence.

Le patron de Mali Evénement international n’a pas caché sa ferme volonté d’amener un changement de mentalité de la jeunesse malienne par rapport au concept de métier. « Il est temps que les jeunes comprennent que tout le monde n’est pas fait pour travailler dans un bureau. Si la jeunesse malienne accepte le travail de métier, non seulement le Mali aura plus de main d’œuvre qualifié, mais aussi le Mali pourra être le grenier de l’Afrique et surtout consolider sa 1ère place de producteur de coton en Afrique », a soutenu Bouba Fané.  Il faut rappeler qu’en plus du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle qui est le partenaire privilégié de ce projet, plusieurs départements ministériels seront associés à cette initiative.                                                      

   Kassoum THERA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite