- Publicité-

Hommage : Le festival Ali Farka Touré renait de ses cendres

17

Les journées culturelles Ali Farka Touré interrompues depuis l’édition 2015 renaissent de leurs cendres cette année et vont s’appeler désormais le Festival Ali Farka Touré dont la 1ere édition se tiendra les 5, 6 et 7mars prochains à Bamako. L’annonce a été faite le mercredi 10 février dernier à la faveur d’une conférence de presse tenue au domicile d’Ali Farka Touré à Lafiabougou.

La Fondation Ali Farka qui avait initié les journées culturelles Ali Farka en hommage à l’homme ne s’étaient tenues depuis l’édition de 2015. Elles reviennent cette année sous un nouveau format créatif et innovant et vont désormais s’appeler le Festival Ali Farka Touré dont la première édition se tiendra du 5 au 7 mars prochain à Bamako avec quelques activités à Niafunké. Elle aura comme thème : « L’éducation à travers la culture». 

Ce festival est l’initiative de l’association Action malienne pour l’humanitaire, la reconstruction et la culture au Sahel (AmafrecSahel) créée en 2013 et dirigée par Vieux Farka, fils d’Ali Farka en partenariat avec la Fondation Ali Farka Touré. A en croire Vieux Farka Touré, conférencier, ce festival vise à remémorer les œuvres de ce grand homme qui fait et qui reste toujours un ambassadeur de la musique et la culture malienne dans le monde et de perpétuer son combat pour la promotion de l’éducation à travers la culture.

Le festival tournera autour de nombreuses activités festives et récréatives, des ateliers et un conseil de sages qui va réunir des amis et compagnons d’Ali Farka Touré à Bamako, dans sa famille à Lafiabougou, dans un cadre familial afin de réfléchir sur le thème de « l’éducation à travers la culture », selon le prisme d’Ali Farka Touré. De la conclusion de ces travaux de réflexion, un document sera élaboré et remis à qui de droit à des fins utiles. Aussi, des témoignages de ces membres du conseil des sages sur Ali Farka Touré seront recueillis et projetés lors du festival. Une manière de rappeler aux Maliens et au monde les idéaux d’Ali Farka. Ce conseil sera composé, entre autres, de Diadié Sankaré, Adama Samassékou, Salif Kéita, Toumani Diabaté, Oumou Sangaré et Aminata Dramane Traoré.

 En plus des concerts géants à l’espace qui est en face du domicile d’Ali Farka et à Bama’Art (dans le cadre un partenariat avec la structure Africa scène), plusieurs activités de divertissement sont au programme du festival, notamment un concours de danse traditionnelle et urbaine entre les jeunes. Une activité qui sera menée en partenariat avec le Conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fassékou Kouyaté de Bamako. Un match de football opposera également les jeunes de Lafiabougou à ceux du nord du Mali résidant à Bamako. Aussi, un atelier sera organisé afin d’initier et renforcer les capacités des personnes passionnées de musique, d’artisanat et d’arts culinaires.

 En droite ligne de ses activités humanitaires, Amahrec-Sahel prévoit d’organiser également, lors de ce festival, une collecte et don de fournitures scolaires à des enfants défavorisés à Bamako et à Niafunké. A noter que les concerts géants, qui auront comme invités, entre autres, Affel Bocoum, Iba One, Oumar Konaté et Babani Koné, seront diffusés sur un écran géant sur la place publique à Niafunké afin que ces populations puissent savourer ce festival.

Youssouf KONE

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite