- Publicité-

FISH-Mali : La femme au cœur de la 8e édition

76

La 8e édition du Festival International de Slam et Humour du Mali (FISH-Mali) se tiendra du 15 au 21 mars prochain à Bamako. Durant environ une semaine, les festivaliers auront droit à un programme riche et varié avec à la clé plusieurs innovations.

Fidèle à son engagement d’encourager et de promouvoir la création artistique et culturelle notamment dans le slam et l’humour, le groupe Agoratoire qui organise depuis 2014, le Festival International de Slam et Humour du Mali (FISH-Mali) ne dérogera pas à la tradition cette année. Elle organise du 15 au 21 mars prochain la 8e édition du FISH, le plus grand rendez-vous international de slam et humour du Mali. Les organisateurs ont dévoilé le programme de cette édition à la presse le mardi 9 mars dernier au siège du groupe Agoratoire.  

Soutenue par le groupe des ambassadeurs francophones, cette 8eme édition placée sous le haut patronage du ministre de la culture, l’artisanat et du tourisme, Kadiatou Konaré, propose un programme alléchant ponctué de plusieurs innovations en terme d’activités. Elle a pour thème : « Paix et genre », un choix  qui n’est pas fortuit, « parce que nous encourageons les initiatives culturelles venant des femmes et nous pensons que la femme a un rôle important à jouer dans la consolidation de la paix et la cohésion sociale. C’est aussi une manière pour nous de mettre l’accent sur les violences faites aux femmes» explique Aziz Siten’k, président d’Agoratoire et directeur artistique du FISH-Mali.

Cette 8e édition regroupe des artistes slameurs et humoristes nationaux et internationaux notamment le groupe Maralinké, Club Slam Agoratoire, Jeuness’Art, Katoucha, Aminata Boucoum, l’humoriste Astou, Fakan Slam, Soukouna Diarafa (Championne nationale de slam Massa Slam 2021), Balazan Slam (Mali), le groupe de slam Afrikanda, Adji  La Slameuse (Burkina Faso) et Croquemort (Tchad).

Plusieurs innovations sont annoncées notamment le Battle Hip Hop (Slam, Rap, Graffiti, Dance Urbaine), un Master class Slam et Musique qui regroupe une vingtaine de jeunes passionnés de slam et musique. Il est aussi prévu un spectacle intitulé « Femme, Sa Muse » un spectacle qui parle de la femme sur tous ses aspects et surtout sur les violences faites aux femmes. Une performance de slam de femmes sera donnée par Tarza, Générale Soukouna, KC, Hadizatou Dao, Katoucha, Aminata Boucoum et Sasha. Une marche pacifique en hommage à la femme est également prévue. Toutesfois, la compétition de slam « Massa Slam » dont le champion représente le Mali aux compétitions internationales a été reportée au mois d’avril 2021 « faute de temps », quand on sait que la 7e édition du festival s’est tenue en novembre 2020 au lieu mars pour cause de la pandémie à coronavirus    

En droit ligne de leur combat pour la promotion du slam en milieu scolaire, le FISH mettra un accent particulier sur cet aspect cette année avec des ateliers d’écriture de slam poésie dans des écoles. Aussi, une conférence littéraire sur thème : « l’intérêt d’une initiation au slam à l’école pour un apprentissage ludique et poétique du français » est prévue à l’Institut Français.

Avec comme parrain Mamou Daffé, promoteur du Festival sur le Niger-Ségou’Art,  et marraine Fanta Thiam, membre actif de SOS Albinos, les activités de cette 8e édition se tiendront à l’Institut Français du Mali, Centre culturel maison Agoratoire, complexe culturel Blonba et à la bibliothèque nationale.

Youssouf Koné

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite