Exposition d’Art : De l' »Enfance » à Bla-bla

249

Les œuvres de deux jeunes artistes plasticiens maliens, Alassane Koné et Alhassane Konté, sont exposées depuis le 29 octobre au restaurant Bla-bla de Bamako. Dans une série intitulée l' »Enfance « , les jeunes artistes revisitent la période de l’enfance, un univers fait de merveilleux souvenirs, d’innocence et de liberté.

Le restaurant Bla-bla de l’Hippodrome de Bamako grouillait de monde le 29 octobre dernier. Des amoureux de l’art contemporain s’y étaient donné rendez-vous pour le vernissage de l’exposition intitulée « Enfance » de deux jeunes artistes plasticiens maliens, Alassane Koné et Alhassane Konté. Une thématique assez rare dans l’art contemporain. Ce duo homonyme aux techniques différentes, notamment la peintre et le tissage, se retrouve pourtant autour d’un même message : l’enfance qu’ils ont vécue comme tout le monde, mais chacun à sa manière et au gré de son environnement.  

En effet, l’enfance présentée sur les toiles d’Alhassane Konté est en symbiose avec la nature. Avec une constellation de végétaux, de fleurs aux couleurs à la fois pastel et vibrantes, l’enfant nous inspire le bonheur et la liberté. « Cette exposition parle de la fragilité qu’on rencontre durant l’enfance. Cette enfance, on ne la vit qu’une fois. Elle est symbole d’innocence et de liberté », nous explique Konté qui travaille la technique de transparence en arrière-plan et dont les personnages sont des enfants noirs inspirés certainement de sa propre enfance et celle des enfants africains qui grandissent en contact avec la nature. 

Œuvre d’Alhassane Konté

« Nous avons traversé l’enfance, cette période qu’on ne peut oublier. Nous essayons de la faire revivre à travers l’art. L’enfance est une période pleine de souvenirs que nous voulons faire ressortir à travers ces toiles », nous confie Koné qui embrase la technique de tissage consistant,  avec des fils et une aiguille,  à broder des ambiances protectrices pour ses enfants. Il les protège en les calfeutrant dans des nids douillets de coton aux couleurs nuancées, laissant apparaître un jet de lumière et d’ombrage, tout en les isolant des bruits assourdissants du monde adulte.

Œuvre d’Alassane Koné

Le restaurant Bla-bla n’est pas novice dans le monde de l’art contemporain. L’établissement accueille des expositions depuis une vingtaine d’années maintenant. « L’art contemporain m’a toujours intéressée. Je pense que ces expositions sont notre manière de promouvoir les arts et les artistes maliens. L’art  permet de déboucher les oreilles. L’art permet de s’exprimer », reconnait Sonia Kéita, promotrice de l’établissement.

A noter que l’exposition reste visible par le public jusqu’au 20 novembre prochain. Avec « L’enfance » vous y découvrez le génie créateur et inventif de ces jeunes artistes, promis à un bel avenir.                                                                                   

Youssouf KONÉ  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite