- Publicité-

« Art’enfant » : les enfants s’expriment par l’art

25

Le collectif Tim’Arts a procédé le samedi 12 aout dernier à la restitution de son projet de formation intitulée « Art’enfant » destiné à une dizaine de jeunes de Kalaban Coro plateau. La cérémonie était couplée avec le vernissage de l’exposition des œuvres créées par les jeunes apprenants.   

Démarré le 5 aout dernier au siège du collectif Tim’Arts, le projet de formation Art’Enfant était destiné à 12 jeunes (Garçons et filles) âgés entre 7 et 12 ans de Kalaban Coro plateau. A l’issue de deux mois de formation continue, les jeunes ont exhibé leur talent à travers des œuvres aussi fascinantes qu’interpellatrices inspirées de leur quotidien en famille et en société.

La cérémonie de restitution de ladite formation a regroupé plusieurs membres du collectif  Tim’Arts, des parents des enfants bénéficiaires et une flopée d’amoureux de l’art contemporain. Soutenu par le Fonds Maaya, le projet Art’Enfant est une initiative du collectif Tim’Art qui vise à inciter les jeunes vers les arts visuels qui restent encore à découvrir dans notre pays. Cette deuxième phase était destinée aux jeunes de la localité de Kalaban Coro plateau qui ont d’ailleurs été les bénéficiaires de la première édition qui était essentiellement axée sur des ateliers d’arts plastiques dont le dessin, la sculpture et la peinture.

Ce projet, à en croire le collectif Tim’Arts, permet de donner l’opportunité aux jeunes de connaitre et de pratiquer l’art depuis leur plus jeune âge : « notre choix s’est porté sur les enfants, parce qu’en réalité, le problème s’avère être une question de culture car la société malienne n’a pas eu cette chance d’être éduquée à l’art ». Les initiateurs espèrent, à travers cette initiative contribuer au changement de mentalités et amener la société à comprendre l’art et son utilité dans notre société.

Souleymane Ouloguem, responsable des relations publics du Fonds Maaya explique le choix de sa structure à accompagner le projet par sa pertinence. « Le projet Art’Enfant est un projet très pertinent. Dans un premier temps, nous avons constaté la rareté des projets adressés aux enfants au Mali ensuite nous avons été motivés par le domaine du projet car les arts constituent un secteur profitable pour le développement socio-professionnel et économique du pays» reconnait-il.

La paix, la famille, l’éducation, sensibilisation sur le coronavirus, la cohésion sociale et l’environnement sont entre autres les thématiques abordées par les enfants dans leurs créations. A travers ces tableaux colorés et harmonieuses, les jeunes ont exprimé leur souhait et leur vison d’une société et un monde meilleur.

Au-delà de son aspect éducatif, le projet Art’Enfant revêt un caractère social car les initiateurs envisagent d’octroyer 80 % des revenus  générés par les ventes des œuvres aux enfants afin de les accompagner dans l’acquisition des kits scolaires pour la prochaine rentrée des classes.

Les œuvres créées par les jeunes sont exposées au siège du collectif  sis à Kalaban Coro jusqu’au 20 septembre prochain.

Youssouf Koné

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite