- Publicité-

« AN KA BEN » SUR L’ORTM 1 : Pour mettre fin aux mésententes entre particuliers, Sokona Gakou est de retour !

15

L’ORTM dispose désormais d’une nouvelle émission dénommée « An Ka Ben » dont la première diffusion a été faite dans la nuit du mardi 19 octobre dernier. Cette émission qui captive déjà un grand nombre de téléspectateurs, est animée par une grande dame, charmante et élégante, Sokona Gakou, toujours égale à elle-même. Il s’agira, pour elle, de mettre l’accent particulier sur la réconciliation des cœurs et des esprits. Le sponsor leader de cette émission est Demba Yattassaye, président-directeur général de Wad Motors. L’invitée d’honneur est Fify Tounkara. Mme Koumaré Mariam Simaga dite Gakou et Asmaou Barry sont les marraines. Le PDG de Gagny Lah, Boubacar Lah, et l’artiste Bassékou Kouyaté sont les parrains.

près plusieurs années d’absence, la grande animatrice Sokona Gakou, une fierté nationale, est de retour sur l’ORTM avec une nouvelle émission dénommée « An Ka Ben ». Les téléspectateurs de la télévision nationale ont découvert cette émission avec satisfaction dans la nuit de mardi dernier. Elle a été rediffusée le lendemain. Déjà, les impressions sont très bonnes.

« J’avoue que j’ai beaucoup apprécié le format de cette émission. Je pense que le Mali a vraiment besoin d’une telle émission. Je dis bravo à l’ORTM et félicitations à la présentatrice Sokona Gakou. Je demande à toutes les bonnes personnes, les entreprises citoyennes de soutenir l’émission ‘An Ka Ben’ pour le plus bonheur du Mali », nous a confié un ancien ministre.

« Sincèrement, j’ai beaucoup aimé cette belle initiative de l’ORTM de créer cette émission. Et avec Sokona Gakou, je suis sûr que cette émission fera beaucoup de succès et permettra à l’ORTM d’augmenter son taux d’audience », précisera l’un des fidèles téléspectateurs de l’ORTM.

Voilà que c’est parti pour de bon concernant l’émission « An Ka Ben » qui va assurément faire un tabac. Comme disait sa présentatrice, « An Ka Ben » est loin d’être une émission artistique, elle est plutôt réconciliatrice. « Je vais prendre deux personnes à chaque émission afin de traiter un cas. Il s’agit de réconcilier ces personnes et les amener à se pardonner devant tout le monde. C’est très difficile. Et ça me donne de l’insomnie parce que je ne sais comment je vais y arriver, mais avec la bénédiction de Dieu et de mes parents, on va y parvenir. Ce n’est pas une émission musicale ni politique, c’est plutôt une émission sociale. Je veux m’attaquer à la mésentente entre les personnes dans la société. Et non au niveau étatique puisque l’Etat, c’est pour les politiques, le gouvernement. Je ne touche pas à ça. Je veux m’attaquer à la paix entre nous les individus d’abord », nous a confié Sokona Gakou.

Et l’animatrice de préciser : « J’ai initié cette émission juste pour réconcilier les personnes qui ne s’entendent pas entre elles parce qu’on parle toujours de paix. On ne peut pas régler la guerre, aller à la paix si les personnes en bas ne s’entendent pas d’abord. Pour qu’il y ait paix, il faut d’abord que les personnes s’aiment entre elles, qu’elles se pardonnent, se réconcilient, se comprennent et se tolèrent. Tant qu’il n’y a pas cette paix à la base, il ne peut y avoir de paix définitive nulle part dans ce monde parce que pour qu’il y ait la guerre, il faut que des personnes fâchées ou prétendues fâchées, essayent d’avoir des droits qu’elles n’ont même pas et qui n’existent même pas. Personne ne s’entend plus au Mali. Je m’attaque à la mésentente des artistes qui ne se parlent pas, les religieux qui se font la guerre et qui ne se parlent pas, les politiciens qui ne se comprennent pas, les pères de famille qui ne se comprennent pas avec leur famille, les enfants qui ne s’entendent pas avec leurs parents, les époux qui ne s’entendent pas avec leurs épouses. C’est cette paix que je veux d’abord ».Pour ce coup d’essai, ce fut un coup de maître avec la qualité des invités lors de l’enregistrement de l’émission à l’hôtel « Niuma Belleza ». Parmi lesquels figuraient Moctar Koné (président du Recotrade) la grande diva Kandia Kouyaté, la grande cantatrice Djénéba Seck, Bourama Soumano… Sans oublier le directeur de la télévision nationale, Sidiki Y. Dembélé. 

Notons que le sponsor leader de l’émission « An Ka Ben » est un grand opérateur économique, Demba Yattassaye (PDG de Wad Motors) tandis que les parrains sont Boubacar Lah (fils de Gagny Lah) avec les basins Gagny Lah et l’artiste Bassékou Kouyaté.

La directrice générale adjointe du Groupe « Simaga », Mme Koumaré Mariam Amadou Simaga (fille de feu Bamadou Simaga) et Asmaou Barry sont les marraines.

Pour son caractère humanitaire, l’ambassadrice des orphelins, Mme Fify Tounkara, une dame de cœur, est l’invitée d’honneur à vie de l’émission. « Je tiens à remercier toutes ces personnes pour leur soutien et leur accompagnement à cette émission », précisera Sokona Gakou, très émue.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite