RECETTES DOUANIERES D’AOUT 2023 : Un exploit inédit de près de 71 milliards FCFA !

17

Avec cette belle enveloppe à un mois d’août, les douaniers peuvent bien se bomber le torse pour avoir fièrement réalisé un exploit. Pour cause, faire des chiffres inédits en cette période de vaches maigres mérite une attention particulière

Les conjoncturistes le savent : le mois d’août a toujours donné du fils à retordre aux gabelous. Autrement dit, c’est le mois de baisse de recettes par excellence du fait du faible niveau des importations.

La ténacité permet d’atteindre l’excellence, dit-on. La moisson du mois d’août s’élève à 70,862 milliards F CFA contre des prévisions mensuelles corrigées de 60,113 milliards F CFA, soit un taux de réalisation de 117,88 %. Ceci dénote un excèdent de 10,749 milliards F CFA par rapport aux prévisions corrigées du mois d’août 2023.

Il y a bien un secret qui se cache derrière : le leadership d’un homme rompu à la tâche. Le leadership traduit la capacité d’un leader à obtenir de ses équipes une adhésion forte et durable à la réalisation d’un projet ambitieux.

Selon les analystes, jamais les recettes douanières ne se sont si bien portées. Si ce cap est maintenu, les recettes prévisionnelles de la direction générale des douanes fixées à 721,289 milliards F CFA seront atteintes avant même la fin de l’année.

Les chiffres sont têtus : par rapport aux prévisions de la période de janvier à août 2023 (480,857 milliards F CFA), les réalisations des recettes douanières (491,589 milliards F CFA) ont représenté 102,23 % avec un surplus de 10,732 milliards F CFA. Mieux, l’analyse comparative des recettes record du mois d’août 2023 par rapport au même mois des années 2015 à 2022, fait apparaitre un taux moyen de progression de 59,70 % sur la période d’observation.

Arrivé à la tête de la direction générale des douanes en septembre 2021 pendant que la crise battait son plein, ce haut officier, intrépide et dévoué fait battre ses propres records de mois en mois, d’année en année et dans des conditions extrêmes qui se passent de commentaires.

Pendant que les recettes douanières montent en pic, des résultats tangibles sont notés en matière de lutte contre la fraude et la criminalité transnationale. Entre les deux, les reformes ne sont pas en reste avec l’adoption de textes réglementaires, des mesures de facilitation et de relèvement du niveau des recettes ainsi que l’amélioration des solutions informatiques.

Ces efforts de modernisation qui commencent déjà à porter des fruits (non seulement en termes de recettes mais aussi de l’amélioration de l’image de l’agent des douanes) ont valu au patron des gabelous bien de décorations et de félicitations.  L’on se souvient de la médaille d’honneur de la douane en janvier 2022, de la décoration de chevalier de l’Ordre national du Mali dans la même période et des vives félicitations de M. le premier ministre, chef du gouvernement, au nom du président de la Transition. Sans oublier les trophées décernés par des organisations de la société civile.                     Source DGD

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite