RAPATRIEMENTS De CORPS DES SPORTIFS DECEDES A L’ETRANGER : Boukary Sidibé dit Kolon en première ligne

33

L’arrivée du corps de l’ex-défenseur du Djoliba et des Aigles du Mali Sadia Cissé, décédé à Paris (France) le 18 mai 2023 à l’âge de 79 ans, est prévue ce jeudi à Bamako. Son enterrement aura lieu le vendredi après une cérémonie officielle d’hommage et la prière de jummah.

C’est grâce à la sollicitude de Boukary Sidibé dit Kolon que le corps de Sadia Cissé sera rapatrié cette semaine à Bamako. Avant ce cas, l’ancien président du Stade malien de Bamako et ex-1er vice-président de la Fédération malienne de football (Fémafoot), s’était mobilisé pour le rapatriement du corps d’autres sportifs décédés en France parmi lesquels, on peut citer : Issa Yattassaye, Modibo Kouyaté dit Négué et Abdoulaye Traoré alias Santini.

Au-delà de son engagement volontaire à participer à donner une sépulture digne aux serviteurs du sport malien disparus à l’étranger, Boukary Sidibé « Kolon », selon nos sources, se révèle un grand soutien pour l’ensemble des anciennes gloires sportives maliennes, sans distinction de club et/ou de discipline. Pour avoir travaillé ensemble de 2008-2011 et 2013 à 2016, les liens forts existants entre Kolon et les anciens footballeurs se sont renforcés davantage.

Vivant pour la plupart dans la précarité, nos sources assurent que l’homme met toujours un point d’honneur à les aider dans la maladie ou à leur redonner le sourire à l’occasion des fêtes et cérémonies sociales.

La reconnaissance du service rendu à la nation n’est pas forcément une valeur qui court présentement les rues dans notre pays. Il n’empêche que certains dirigeants s’emploient à reconnaître et à saluer à leur juste valeur ceux qui ont porté haut le drapeau national, souvent au péril de leur vie.

Boukary Sidibé dit Kolon est assurément de cette catégorie de dirigeants émérites et sociables. Pour son empathie, il mérite donc qu’on lui tire le chapeau bien bas. « Aie dans les veines le doux lait de ta mère, et le généreux esprit de ton père ; sois bon, sois fort, sois honnête, sois juste ! Et reçois, dans le baiser de ta grand-mère, la bénédiction de ton grand-père ». Tel est le bel éloge qui sied aux âmes généreuses !                                                                                                                            El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite