- Publicité-

MARCHE DE RENOVATION DU CENTRE AUTO PROMOTION DES FEMMES : A YIRIMADIO L’Etablissement Bègnè Niaré blanc comme neige

24

Selon le directeur général de l’Etablissement «Bègnè Niaré», le marché de rénovation du Centre auto promotion des femmes sis à Yirimadio a été attribué dans les règles de l’art et dans la transparence totale. Donc, pas de magouille ni de corruption encore moins de favoritisme. C’est dire que l’Etablissement Bègnè Niaré se déclare blanc sans reproche dans cette affaire. Ce centre sera officiellement inauguré ce vendredi.

Dans une lettre anonyme de dénonciation des « faits de pratiques de délinquances financières et d’abus de gestion de fonds publics » au Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille dont nous avons fait cas dans notre précédente édition, l’Etablissement Begnè Niaré est accusé à tort ou à raison dans le marché d’équipements en matériel du Centre auto promotion des femmes sis à Yirimadio. D’après la lettre, le marché a été attribué à l’Etablissement Begnè Niaré pour un montant de 64 659 035 Fcfa. « Le paradoxe est qu’il y eu qu’un seul et unique pli à l’ouverture. D’où un possible octroi de marché de gré à gré. L’Etablissement Begnè Niaré est principalement spécialisé dans l’électrification et le froid. Donc on sent un odeur de favoritisme sur fond d’abus de pouvoir par la DFM, Mme Aïssata Hamar Traoré » selon cette lettre anonyme.

Après la parution, nous avons été approchés par le directeur général de l’Etablissement « Begnè Niaré » afin de donner des éclaircissements par rapport à ce marché. « Effectivement, nous avons eu le marché du Centre auto promotion des femmes à Yirimadio puisque nous intervenons dans le cadre de la rénovation des bâtiments, qui est d’ailleurs notre créneau. C’est pour vous dire que nous avons exécuté beaucoup de marchés de ce genre au sein de certains départements ministériels avec succès.

Pour ce marché, nous avons été la seule entreprise à acheter l’offre. Et nous avons rempli toutes les conditions pour effectuer ce marché. D’abord, nous avons déposé une caution de 11 500 000 Fcfa. Sur le montant du marché de 64 659 035 Fcfa, il y a également une retenue de garantie de 9 865 043 Fcfa. C’est pour vous dire que le marché a été attribué à l’Etablissement Begnè Niaré dans les règles de l’art, sans aucune magouille ou de corruption », nous a confié Bègnè Niaré, directeur général de l’Etablissement qui intervient aussi dans la climatisation, l’électricité et le commerce général.

Selon lui, les travaux de la rénovation du Centre auto promotion des femmes ont pris fin depuis décembre 2019 avant d’être réceptionné. « A la date d’aujourd’hui, j’ai pas été payé par le Trésor Public. J’attends toujours de me faire payer », dira-t-il.

En tout cas, ce Centre situé en face de la Mairie de Yirimadio où nous avons fait un tour a carrément changé de visage.                                   

El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite