- Publicité-

LE PRESIDENT IDRISS DEBY ITNO MORT LES ARMES EN MAIN EN DEFENDANT SA PATRIE ET L’AFRIQUE : UN ARTISAN DE LA PAIX AU PARCOURS GLORIEUX !

11

Le Président tchadien Idriss Déby Itno est mort le mardi 19 avril 2021 des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord du Tchad durant le week-end. Qui était l’homme ? Voici sa biographie !

Né en 1952 à Berdoba (nord-est du Tchad), dans une famille zaghawa, une branche du groupe gorane, présente de part et d’autre de la frontière tchado-soudanaise, il se destine dès le plus jeune âge au métier des armes.  Il entre à l’école française à Fada, après avoir fréquenté l’école coranique de Tiné. Ses études le mènent ensuite au Lycée franco-arabe d’Abéché et au Lycée Jacques Moudeina de Bongor. Titulaire d’un Baccalauréat Scientifique, il entame sa formation militaire à l’École des Officiers d’Active de N’Djamena (Promotion 1975-1976), avant d’entrer à l’Institut Aéronautique d’Amaury la Grange de Hazebruk (France). Devenu Pilote de transport, diplômé parachutiste, il retrouve le pays en pleine ébullition après les combats de février 1979. Ses qualités militaires sont remarquées rapidement sur le terrain. Ce qui lui vaut d’être désigné en 1980 Chef d’État-major des Forces Armées du Nord (F.A.N.). Quand celles-ci prennent le contrôle de la capitale, Idriss Deby Itno est à la tête de la première colonne qui entre dans N’Djamena.

Commandant en Chef de l’Armée, Idriss Deby Itno a été également membre du Conseil de Commandement des Forces Armées du Nord (C.C.F.A.N.). Promu au grade de Colonel, il se rend en France où il suit les cours de l’École Supérieure de Guerre Interarmées (1986-1987). De retour au Tchad, il est nommé Conseiller à la Présidence de la République chargé de la défense et de la sécurité et en même temps, Commissaire aux Armées, puis à la Sécurité, au sein du Bureau Exécutif du Comité Central de l’Union Nationale pour l’Indépendance et la Révolution (U.N.I.R.), le parti au pouvoir d’alors. Le 1er avril 1989, en désaccord avec Hissein Habré, Idriss Deby Itno et quelques compagnons décident de quitter N’Djamena en direction de l’est. Le chemin est périlleux et la petite colonne doit livrer plusieurs batailles en situation d’infériorité numérique et matérielle. Seul Idriss Deby Itno parvient au Soudan. Les survivants créent « l’Action du 1er avril » qui s’unit à d’autres formations en lutte contre la dictature pour former en mars 1990 le Mouvement Patriotique du Salut (MPS). Au terme d’une fulgurante offensive, Idriss Deby Itno et ses hommes boutent Hissein Habré hors du pays le 1er décembre de la même année.

Président du Mouvement Patriotique du Salut depuis sa création, Idriss Deby Itno est porté à la Présidence du Conseil d’État dès la victoire des Forces Patriotiques le 4 décembre 1990, puis désigné Président de la République le 28 février 1991, suite à l’adoption de la Charte Nationale. Promu Général de Corps d’Armée le 21 février 1995, Idriss Deby Itno a été investi Président de la République le 8 août 1996 à l’issue des premières élections pluralistes au Tchad. À la fin d’un premier quinquennat bien rempli, le Président sollicite et obtient du peuple tchadien le 20 mai 2001 un second mandat de cinq ans. Il est investi Président de la République du Tchad le 8 août 2001. Le 3 mai 2006, après avoir su mener une véritable politique de développement socio-économique et de lutte contre la pauvreté, Idriss Deby Itno est réélu une 3ème fois à la magistrature suprême pour un nouveau quinquennat. Son engagement pour l’instauration d’un État de droit et de démocratie a été auréolé par un prix européen. Le 20 avril 1991, le Président Idriss Deby Itno a en effet reçu le Prix Européen Umberto Biancamano.

 Les distinctions d’Idriss Deby Itno

Le Président Idriss Deby Itno a reçu par ailleurs plusieurs autres distinctions honorifiques. C’est ainsi qu’il a été nommé « Artisan de la paix » par le Conseil supérieur des Affaires islamiques le 10 mars 2010. Il a été fait Commandeur de l’ordre international des Palmes Académiques par le Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames) le 7 mai 2010. Idriss Deby Itno a reçu également la « Médaille Paul Harris Fellow » du Rotary Club le 9 juin 2010. L’Union des étudiants et la jeunesse de la Cen-Sad lui a décerné le 8 juillet 2010 le « Prix pour la stabilité et le développement ». Rotary International a remis au Chef de l’État Idriss Deby Itno le « Prix champion de l’éradication de la polio » le 8 août 2010 à N’Djaména. Pour couronner son engagement et ses multiples actions en faveur de la jeunesse, le Président Idriss Deby Itno a été fait « Docteur honoris causa » le 5 octobre 2010 par l’Université Roi Fayçal. Le Président de la République Idriss Deby Itno a reçu également le diplôme de Docteur Honoris Causa de l’Université d’Abomey Calavi le 7 Juillet 2011, titre qui lui a été décerné par le Conseil scientifique de l’Université d’Abomey Calavi (UAC).

Élevé au rang de Président d’honneur de la Fédération africaine des associations des parents d’élèves et étudiants (Fape) et désigné comme meilleur parent d’élève africain, le Chef de l’État Idriss Deby Itno a reçu le 25 avril 2012 la médaille d’or et le diplôme d’honneur de ladite organisation de parents d’élèves et étudiants africains. Cette distinction honorifique de la Fape vise à saluer les efforts consentis par le Tchad dans le domaine de l’Éducation.

Idriss Deby Itno a été élevé le 5 mai 2012 à la Dignité de Grand Croix de l’Ordre national de la République centrafricaine, symbole d’un geste de reconnaissance à son endroit. Le 17 mai 2013, le Journal sénégalais « Nouvel Horizon » de Dakar décerne au Président de la République Idriss Deby Itno le prix « Sedar spécial » pour son engagement pour la cause de son pays et celle du continent tout entier, mais aussi pour son leadership et sa vision panafricaniste. Le prix « Sedar spécial » lui a été décerné à Dakar, à l’occasion de la 10ème édition des Sedar, du nom de l’ancien Président sénégalais feu Léopold Sédar Senghor.

Le 22 juillet 2013, au cours d’une cérémonie solennelle au Palais présidentiel à N’Djamena, le Président de la République Idriss Deby Itno a été élevé à la dignité suprême de Grand-croix de l’Ordre international des Palmes Académiques (OIPA) du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (Cames). La dignité suprême de Grand-croix de l’OIPA / Cames est attribuée au Chef de l’Etat Idriss Deby Itno en marge de la 35ème session des Comités consultatifs interafricains du Cames, tenue à N’Djamena du 15 au 23 juillet 2013. Cette distinction honorifique du Cames, la deuxième du genre, au Président Idriss Deby Itno, vient ainsi couronner son engagement et ses efforts dans le domaine de l’Enseignement supérieur en particulier et du développement de son pays en général.

Chef de guerre, Idriss Déby Itno a été élevé au rang de « Maréchal du Tchad » en août 2020. Repose en paix, digne fils d’Afrique.

Les obsèques du Président Idriss Deby Itno auront lieu ce vendredi

Tué le 19 avril 2021 en dirigeant des combats de son armée contre des rebelles, le Président Idriss Deby Itno sera inhumé le vendredi 23 avril 2021. Les obsèques officielles du Maréchal du Tchad, Président de la République Idriss Deby Itno se dérouleront sur la Place de la Nation à N’Djaména. Élevé depuis peu à la dignité de Maréchal, Idriss Deby, 68 ans, avait pris la tête de ses troupes lundi pour repousser une incursion du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (Fact), venus de Libye pour entrer dans le Kanem, une région traditionnellement agitée. Le Président a alors été mortellement blessé dans une manœuvre. Tout juste réélu à la tête du Tchad pour un 6ème mandat, avec 79% des voix, cet allié indéfectible de la France au Sahel, qui dirigeait son pays depuis 30 ans, est décédé des blessures reçues au combat contre des rebelles.                       Siaka DOUMBIA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite