La générosité est une bénédiction divine : L’altruiste Cessé Komé offre 100 millions F CFA aux veuves et orphelins militaires !

13

Notre compatriote Cessé Komé, PDG du Groupe « Koïra », vient une fois de plus de faire parler son cœur avec une contribution de 100 millions de F CFA au Téléthon organisé en faveur du Service social des Armées. Un geste fortement salué et apprécié à sa juste valeur. Près de 200 millions de nos francs de donation ont été annoncés lors de cette soirée, qui s’est déroulée, le vendredi 28 octobre dernier, au Centre international de conférences de Bamako (CICB) en présence du directeur du Service social des Armées, le colonel-major Bréhima Samaké et d’autres invités. D’après le directeur, les sommes collectées seront utilisées à bon escient pour les veuves, les orphelins, les blessés de guerre.

L’organisation de ce Téléthon doit nous permettre de disposer des moyens d’atteindre efficacement notre objectif, qui est d’assurer le bien-être des militaires et paramilitaires, de leurs femmes, de leurs veuves et de leurs orphelins. Cela repose sur la nécessité de penser aux autres qui sont dans le besoin et de donner un peu de ce qu’on possède, dans le cadre d’une solidarité ancestrale déjà ancrée dans nos mœurs. Vu l’importance de ses missions et l’immensité des besoins pour mener à bien les tâches qui nous sont assignées, la direction du Service social des Armées a plus que jamais besoin du soutien et de l’accompagnement de l’Etat, de la hiérarchie militaire, des partenaires et de les toutes personnes de bonne volonté ». Ces propos sont du colonel-major Bréhima Samaké, directeur du Service social des Armées, lors du Téléthon organisé par l’agence de communication Créacom Afrique et ses partenaires.

Cette soirée de donation retransmise en direct sur l’ORTM s’est déroulée dans la grande salle du Centre international de conférences de Bamako en présence de plusieurs invités. Au cours de ce Téléthon, les Maliens ont fait parler leur cœur à travers des donations en chèque, en espèces et en natures.

Comme il fallait s’y attendre, le président directeur général du Groupe « Koïra », Cessé Komé, a une fois de plus fait une contribution à hauteur de souhait. Sur près de 200 millions de F CFA annoncés, Komé seul a mis 100 millions de F CFA dans la cagnotte. Un geste fortement salué et apprécié par beaucoup de nos citoyens. « Ce n’est pas surprenant que Cessé Komé apporte sa contribution quand il s’agit de venir en aide aux Forces armées et de sécurité. Il a toujours fait des gestes quand il s’agit du Mali. C’est le lieu pour nous de le remercier pour tout ce qu’il fait pour son pays. Dieu voit tout », nous a confié une personnalité.

On se rappelle aussi de son geste en faveur du gouvernement du Mali lors des événements de 2012. Il avait fait un don de 100 millions de F CFA pour aider l’Armée malienne dans le cadre de sa mission de lutte contre le terrorisme. Sans oublier les nombreux dons en nature à des populations victimes d’inondations dans la localité de Nara dont la valeur est estimée à plusieurs millions de nos francs.

D’après nos confrères de Jeune Afrique, Cessé Komé, qui est parti de rien, se trouve aujourd’hui avec une fortune estimée à plusieurs milliards de F CFA. Comme pour dire que l’enfant de Koïra (cercle de Nara) est « l’un des hommes d’affaires les plus puissants de la sous-région de l’Afrique de l’Ouest ».

Self made man

C’est en 1984 qu’il est parti en Côte d’Ivoire à l’âge de 17 ans pour tenter sa chance. Et il n’avait que 5000 (cinq mille) F CFA comme argent de poche. Avec cette modique somme, Cessé Komé a débuté ses affaires comme cireur de chaussures dans la capitale ivoirienne avant d’être vendeur ambulant des livres et des parapluies dans les rues. « Lorsque je suis arrivé en Côte d’Ivoire, à 17-18 ans, j’ai été cireur de chaussures, puis j’ai fait librairie par terre sur les trottoirs d’Abidjan et vendeur de parapluies », explique-t-il au magazine panafricain Jeune Afrique.

C’est vers 1990 qu’il a tenté sa chance dans l’import de textiles chinois dans la sous-région, travaillant avec un fournisseur indien basé au Togo où il a su développer ses affaires dans le négoce du textile entre le Libéria et la Côte d’ivoire et entrer dans le cercle fermé de l’hôtellerie de luxe.

Aujourd’hui, Cessé Komé est le promoteur des hôtels Radisson Blu de Bamako et d’Abidjan. Sans oublier Radisson Collection (ex-Sheraton) de Bamako avec plus de 200 chambres.

Récemment, il a été élevé à la dignité de commandeur de l’Ordre national par le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, pour services rendus à la nation. C’était à la faveur des festivités du 22 septembre 2022 marquant la fête de l’indépendance du Mali.

Aujourd’hui, l’un des soucis majeurs de Cessé Komé, c’est bien le dossier des militaires ivoiriens détenus à Bamako depuis quelques mois. Son souhait le plus ardent, c’est que les deux pays amis et frères gèrent cette affaire le plus rapidement possible. Raison pour laquelle, il a dépêché des religieux ivoiriens à Bamako en vue de trouver une solution avec les autorités maliennes. En tout cas, ce dossier est dans une bonne voie d’être réglé.

S’agissant du Téléthon, le directeur du Service social des Armées rassure que « les donations collectées serviront à faire face à une partie de nos besoins pour l’atteinte de nos objectifs. Aussi, nous vous donnons l’assurance que les sommes collectées seront utilisées à bon escient pour les veuves, les orphelins, les blessés de guerre ».

Notons que la direction du Service social des Armées est chargée d’élaborer et de conduire la politique sociale des Forces armées dans le but de promouvoir le bien-être du militaire et de sa famille.

« Nos interventions contribuent fortement à l’amélioration des conditions de vie du militaire et surtout de sa famille. L’impact de ces actions, sur la motivation et le réarmement des militaires, n’est plus à démontrer. Nous nous réjouissons des soutiens importants et de la grande attention dont on a toujours bénéficié auprès de nos autorités et de la générosité de nombreux citoyens », a conclu le colonel-major Bréhima Samaké.

                    El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite