HONNEUR A LA FEMME: LORSQUE VOUS AUTONOMISEZ UNE FEMME, VOUS AUTONOMISEZ UNE NATION!

25

Un érudit ghanéen populaire, le Dr James Emmanuel Kwegyir-Aggrey (1875-1927), l’un des plus grands éducateurs africains du XIXe siècle, a déclaré : « Si vous éduquez un homme, vous éduquez un individu. Mais si vous éduquez une femme, vous éduquez une nation ». Cela signifie que l’autonomisation économique et éducative d’une femme impacte davantage les communautés.

Dans le passé et dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Afrique, les femmes étaient traitées comme inférieures aux hommes. Elles étaient considérées comme moins nombreuses et pas faites pour remplir certaines fonctions dans la société. Il existait des lois, des règles, des règlements, des pratiques et des préjugés à l’encontre des femmes. Beaucoup d’entre elles étaient mariées dès l’enfance, privées d’éducation, exclues des expériences et des rites spirituels, ou empêchées de s’engager dans des activités entrepreneuriales autonomes qui les rendraient économiquement plus fortes. Il en était ainsi jusqu’à ce que la question de l’autonomisation des femmes prenne le pas dans les conversations mondiales.

Les Nations Unies n’ont cessé de plaider en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation. En 2015, l’ONU a fixé les objectifs de développement durable et consacré l’objectif 5 à l’égalité des sexes et à l’autonomisation. L’objectif stipulait : « Réaliser l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles ».

L’autonomisation des femmes est une composante essentielle de la réalisation de l’égalité des sexes. L’autonomisation des femmes comprend l’établissement d’intentions délibérées et la réalisation d’efforts conscients pour accroître le sentiment d’estime de soi des femmes, leur capacité de prise de décision, leur accès aux opportunités et aux ressources, leur pouvoir et leur contrôle sur leur propre vie, la suppression des inhibitions qui limitent leur progrès et leur capacité à apporter des changements dans leur communauté et au-delà.

Les femmes ont parcouru un long chemin et il y a de quoi se réjouir des merveilleuses étapes franchies par les femmes du monde entier. Dans de nombreuses sphères de la vie, partout dans le monde, les femmes brillent. Elles brisent les doctrines patriarcales séculaires et s’emparent de ce qui était traditionnellement considéré comme un domaine masculin. Le 7 décembre 2021, Forbes a annoncé son 18e classement annuel des 100 femmes les plus puissantes du monde. Sur cette liste figurent des PDG et des entrepreneures emblématiques, des chefs d’État, des philanthropes pionnières et des responsables politiques qui repoussent les frontières de l’autonomisation, montrent la voie et changent les récits.

De nombreuses marques mondiales, telles que QNET, ont toujours plaidé en faveur de l’émancipation économique des femmes. En outre, le modèle économique de l’entreprise est favorable aux femmes. La PDG de l’entreprise est une femme qui a gravi assidûment les échelons, passant d’un poste de service à la clientèle à un poste de direction de l’entreprise. 

L’histoire du travail acharné des femmes et de leur détermination à briser le statu quo devient chaque jour plus belle.

Selon la Société financière internationale, à l’échelle mondiale, les femmes créent aujourd’hui des entreprises à un rythme plus rapide que les hommes. Plus de 250 millions de femmes entrepreneures font tourner les économies, créent des emplois et de nouvelles opportunités de revenus, réduisent la pauvreté et accroissent l’égalité là où elle est le plus nécessaire. Un rapport de Deloitte conclut que les femmes possèdent désormais un tiers de toutes les entreprises dans le monde. 

Malgré les progrès réalisés ces dernières années, de nombreuses femmes se heurtent encore à des obstacles importants pour créer leur propre entreprise. Il s’agit notamment du manque de capital, de temps et des compétences nécessaires. La vente directe est un secteur qui permet de contourner ces obstacles : La Fédération mondiale des associations de vente directe (WFDSA) a indiqué qu’en 2020, un pourcentage stupéfiant de 74,4 % des représentants de la vente directe seront des femmes – une tendance qui n’est pas surprenante, compte tenu de la nature du secteur. De plus en plus de femmes dans le monde décident de faire de la vente directe une opportunité de réussite personnelle, car elle permet de surmonter les obstacles susmentionnés auxquels sont confrontées les entreprises dirigées par des femmes dans le monde moderne, tout en offrant un équilibre aux femmes qui recherchent des carrières épanouissantes, sans compromettre les valeurs familiales traditionnelles ou l’épanouissement personnel.

Selon le rapport 2017 sur l’état des entreprises appartenant à des femmes d’American Express, les femmes possédaient 39 % de toutes les entreprises privées aux États-Unis, mais ces entreprises ne représentaient que 4,2 % des revenus. Ces chiffres démontrent la nécessité de réévaluer l’accompagnement des femmes entrepreneures. Le soutien aux femmes devrait commencer par donner aux filles courage et confiance ainsi qu’une éducation axée sur les affaires et la technologie pour leur permettre de devenir très créatives et d’aiguiser leurs capacités de leadership.

Tout en célébrant les femmes du monde entier pour leur courage et leurs réalisations sur la scène mondiale, à la tête d’organisations, en tant que leaders dans leurs secteurs, y compris les femmes dans les coins les plus obscurs de leurs communautés à travers le monde, qui s’efforcent de changer les récits, Malou T. Caluza, PDG de QNET et ardente défenseure du leadership des femmes, les encourage à continuer à porter haut la bannière de l’autonomisation. « Les femmes sont responsables de nombreuses grandes réalisations dans le monde, tant sur la grande scène mondiale qu’au niveau familial. Je vous célèbre toutes. Je vous exhorte à lutter pour plus d’autonomisation économique, vous libérant ainsi et vous donnant les moyens de faire plus pour vous-mêmes, votre famille, votre communauté et le monde en général.

Elle a félicité les femmes entrepreneures et a noté que : « Le succès de la vente directe aujourd’hui est le résultat du travail acharné des femmes. Les femmes ont été les pionnières des « fêtes Tupperware » extrêmement populaires et ont brisé les stéréotypes de genre pour bâtir l’industrie de plusieurs milliards que nous connaissons aujourd’hui. La vente directe ne connaîtrait pas son succès actuel sans le travail acharné et la passion des femmes. Même si je suis dans l’industrie depuis plus de 20 ans, cela n’a jamais cessé de m’inspirer lorsque je vois des femmes de tous horizons faire preuve de passion, de ténacité et de dynamisme. Elles émergent, se sentent responsabilisées lorsque leur parcours entrepreneurial leur apporte le succès ».

Lorsque les femmes sont économiquement autonomes, elles stimulent la croissance, réduisent les inégalités de revenus et contribuent à bâtir une économie plus inclusive et plus robuste pour tous. Les femmes sont devenues le fondement de notre société; lorsqu’elles sont habilitées, notre société l’est également.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite