EXPOSITION-PHOTO SUR FEU LE GENERAL AMADOU TOUMANI TOURE: Un vibrant hommage à un homme d’exception !

35

Dans le cadre de la commémoration du premier anniversaire de la disparition du Feu le Général Amadou Toumani Touré, ancien président de la République du Mali, la Pyramide du souvenir a organisé, le jeudi 11 novembre dernier, le vernissage d’une exposition-photo sur la vie du soldat de la démocratie. Cette exposition a pour but de rendre un vibrant hommage à un homme d’exception qui s’est distingué par son amour pour son pays et sa capacité à rassembler.

e 10 novembre 2020 disparaissait Feu le Général Amadou Toumani Touré (ATT) à Istanbul en Turquie à l’âge de 72 ans. C’est pour commémorer le premier anniversaire de sa disparition que le ministère de l’Artisanat, de la Culture, de l’Industrie hôtelière et du Tourisme, à travers la Direction de la Pyramide du souvenir, a organisé le vernissage de cette exposition photo sur la vie de Feu le Général ATT.

Selon la directrice de la Pyramide du souvenir, Feu le Général Amadou Toumani Touré était un homme multidimensionnel. « Il fut d’abord le soldat de la démocratie, un couple de mots qui jusqu’alors était considéré comme incompatible, inconciliable. ATT, par son énorme capacité d’écoute, a réussi à les concilier là ou plusieurs hommes en armes ont échoué. Un soldat soucieux de la santé des Maliens et qui a marqué de son sillon les villages, les cercles et les régions dans sa lutte contre la dracunculose qu’il a réussi à vaincre par son éradication au Mali. Un soldat de la paix qui a participé à la résolution des conflits armés comme en République centrafricaine à travers sa parfaite connaissance de l’univers militaire. C’était aussi un fin politique, l’homme du consensus politique qui a su réunir autour de la République, des hommes et des femmes d’horizons politiques divers, souvent même opposés », a-t-elle précisé.

Elle a ensuite ajouté qu’ATT était à la fois un bâtisseur et un panafricaniste. « Un bâtisseur qui avait l’amour de construire son pays et qui l’a doté d’infrastructures et de services qui font aujourd’hui la fierté du Mali. Je citerai entre autres les logements sociaux, les infrastructures pour améliorer la mobilité dans le district de Bamako et ailleurs et la santé publique à travers l’Assurance maladie obligatoire (Amo). Un panafricaniste de l’ère de l’intégration africaine qui avait un profond respect des institutions régionales et internationales qui regroupent les pays africains. L’unité à l’échelle régionale et africaine était pour lui un outil pour lutter contre la pauvreté et le terrorisme par la mutualisation des forces », a-t-elle laissé entendre, avant d’appeler les populations à venir voir l’exposition.

À noter que cette exposition-photo continuera à la Pyramide du souvenir jusqu’à la fin du mois de novembre.                                                                                Mahamadou TRAORE  

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite