AMBASSADE DU ROYAUME DU MAROC à BAMAKO: Driss Isbayene, un diplomate ouvert, cultivé, bosseur !

34

L’Ambassadeur du Royaume du Maroc au Mali, Driss Isbayene, est bien parti pour réussir sa mission dans notre pays. Depuis son arrivée, il ne cesse de multiplier les contacts dans le but de renforcer les liens de partenariat entre le Maroc et le Mali en rencontrant différentes personnalités issues de différentes couches. C’est tout simplement un diplomate ouvert, qui nourrit beaucoup d’ambitions pour le Mali.

e nouvel Ambassadeur de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Mali, Driss Isbayene, est un diplomate hors-pair qui répond à toutes les qualités qui font un « Bon diplomate ». Ce qui s’explique par son parcours, après avoir servi dans différents pays à travers le monde.

Le Roi Mohammed VI ne s’est pas du tout trompé en le nommant comme Ambassadeur à Bamako, après son séjour pendant plus de 5 ans dans un pays voisin, ami et frère, notamment la Guinée Conakry.

En tant que journaliste, j’étais fier d’être reçu en audience par ce spécialiste des questions du Sahara marocain, pour la première fois depuis son arrivée à Bamako. Mes impressions sont très bonnes. Je trouve en Driss Isbayene un diplomate ouvert, cultivé, bosseur, puisqu’il aime écrire. Et nous avons évoqué beaucoup de sujets lors de notre entretien très enrichissant.

L’Ambassadeur Driss Isbayene est très déterminé et engagé à renforcer davantage la coopération entre le Royaume du Maroc et le Mali comme souhaité par le Roi Mohammed VI. « Je suis très heureux de servir au Mali, après la Guinée Conakry. Je trouve que c’est un même pays d’un même poumon. Aujourd’hui, je me sens plus malien que marocain. Je trouve que les Maliens sont accueillants et aiment beaucoup le Maroc. En tout cas, je me sens en l’aise depuis mon arrivée » dira le diplomate marocain. 

En vue de renforcer les relations bilatérales entre le Maroc et le Mali, l’Ambassadeur Driss Isbayene a entamé une série de visites de courtoisie au niveau de certains membres du gouvernement, après avoir présenté ses lettres de créances au président de la Transition, le colonel Assimi Goïta. Ainsi, le diplomate marocain a déjà rencontré et échangé avec une dizaine de ministres. Il s’agit, entre autres, des Affaires Etrangères, de la Défense, de la Sécurité, des Affaires Religieuses et du Culte, de l’Energie et des Mines, de la Fonction Publique, de la Santé et du Développement Social…

Récemment, Driss Isbayene a également reçu en audience, au siège de la Chancellerie, le président de la section malienne de la Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains, Dr Abdoul Zoubeir, accompagné par son secrétaire général, Alhoussein Diakité.

Aujourd’hui, le souhait le plus ardent pour Driss, c’est de visiter les régions du Nord notamment Tombouctou, Kidal et Gao afin de s’imprégner de leur culture. 

Notons que ce diplomate chevronné est titulaire d’une licence en droit public à l’Université Mohammed V d’Agdal de Rabat et d’un Diplôme d’études approfondies (DEA) en Sciences politiques de l’Université Paris-I à Panthéon Sorbonne en France.

                                                     El Hadj A.B. HAIDARA

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite